« Les planteurs continueront à livrer leurs cannes à Pente Sassy »

« Les planteurs continueront à livrer leurs cannes à Pente Sassy »
« Les planteurs continueront à livrer leurs cannes à Pente Sassy »

Le CTICS (Centre Technique Interprofessionnel de la Canne et du Sucre) conteste certaines explications données dans les articles «Ça ne marche plus” et “fermeture du laboratoire de pente Sassy : les planteurs en colère» publié respectivement le 5 juin dans le JIR et son support numérique, Clicanoo. Alors que la veille les planteurs avaient manifesté et contesté une éventuelle fermeture du laboratoire de Pente Sassy, ​​nous avions laissé entendre qu’une telle fermeture de la structure”obligerait les 220 planteurs concernés à décharger leurs cannes non plus sur le site de Pente Sassy mais directement à l’usine de Bois-Rouge». Le CTICS conteste ces déclarations : «Le seul projet actuellement à l’étude, et qui aurait dû faire l’objet d’une information auprès des planteurs, consiste à transférer les échantillons prélevés à Pente Sassy après 12 heures à Bois Rouge pour y être traités. Les planteurs continueront donc à livrer leurs cannes sur cette plateforme et leurs chargements continueront donc à être échantillonnés dans ce même centre.»

Avant d’ajouter : «Seuls les échantillons prélevés au bout de 12 heures par la sonde CTICS Pente Sassy seraient transférés, aux frais du CTICS et par ses propres moyens, au laboratoire de Bois Rouge pour analyse. Il convient de souligner que les échantillons seraient stockés et transférés dans des unités climatisées et seraient donc analysés dans le strict respect du protocole et dans des conditions qui n’altèrent en rien la richesse des échantillons, comme c’est déjà le cas pour d’autres réceptions. des centres comme La Mare où tous les échantillons sont transférés au laboratoire de Bois Rouge. Lors de la campagne 2023, le CTICS avait déjà été contraint, faute d’effectifs, de transférer des échantillons du laboratoire de Pente Sassy vers celui de Bois Rouge deux après-midi par semaine et aucune altération de la situation n’avait alors été constatée ni par ni par le CTICS ni par les agriculteurs.»

Il est également mentionné dans cet article que «la réunion annuelle d’information initialement organisée en catimini par le CTICS». Commentaires formulés par les planteurs eux-mêmes. Ce que réfute cependant le CTICS : «Nous rappelons que tous les planteurs qui ont livré à la plateforme de Pente Sassy ont été conviés à cette réunion, soit plus de 150 personnes. Dans ce cas, le terme +en catimini+ ne semble pas approprié. Le CTICS, comme son nom l’indique, traite de questions techniques et non politiques. Nous soulignons la volonté du CTICS d’inscrire son action et ses projets dans une logique de concertation avec ses usagers.»


Toute l’actualité en vidéo




Recharger les commentaires

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV A Paris, le casse-tête des permis de voyager – .
NEXT un homme d’une trentaine d’années abattu à la Capsulerie – .