Les Fêtes de la Nouvelle-France veulent vous surprendre

Les Fêtes de la Nouvelle-France veulent vous surprendre
Les Fêtes de la Nouvelle-France veulent vous surprendre

« Surprenante », voilà comment la directrice générale du Festival, Marie-Ève ​​Jacob, qualifie la programmation de cet événement ludique. A l’occasion de leur 27e édition, les Fêtes de la Nouvelle-France souhaitent poursuivre la modernisation de leur image de marque.

Grâce à des modes d’expression contemporains, les festivaliers auront l’occasion de se faire raconter autrement et de s’étonner, assure Mme Jacob. Pour elle, la Nouvelle-France correspond à une époque « si riche » qu’il est facile de proposer chaque année des idées originales.

La directrice des Fêtes de la Nouvelle-France, Marie-Ève ​​Jacob, veut surprendre. (Jocelyn Riendeau/Le Soleil)

Une diffusion du podcast populaire Tout le monde se détesteun concours de costumes animé par la drag queen Barbada et des spectacles d’humour témoignent du « croisement entre faits historiques et art très moderne » revendiqué par Mme Jacob.

Pour tout le monde

Selon le directeur général, la programmation de cette année est plus diversifiée que par le passé et plaira à tout le monde.

Encore une fois, les festivités se dérouleront principalement sur la place de l’Assemblée-Nationale et au parc de l’Esplanade, cœur de la manifestation, où une « véritable immersion dans les XVIIe et XVIIIe siècles » est proposée aux citoyens.

Parmi les nouveautés de cette édition, les visiteurs pourront entrer au Cercle de la Garnison, seul club privé au Québec, pour participer à la Nuit des Traîtres, présentée par Noovo. Il s’agit d’une expérience ludique participative inspirée du jeu de rôle « Loups-Garous » qui permettra aux joueurs de s’immerger dans un univers inspiré de la Nouvelle-France.

« Nous ne changeons pas l’histoire, mais il y a beaucoup de choses que nous ne savons pas. Nous voulons surprendre les gens.

— Marie-Ève ​​Jacob, directrice générale des Fêtes de la Nouvelle-France.

L’Escape Backpack, une activité immersive proche des escape games, ajoute également à la fête. Les participants qui obtiendront un sac à dos cadencé devront parcourir le Vieux-Québec pour résoudre des énigmes et trouver les codes permettant de déverrouiller les cadenas.

Populaires l’an dernier, les conférences historiques seront plus nombreuses, a confirmé Mme Jacob.

Le retour des classiques

Plusieurs activités appréciées des festivaliers lors des éditions précédentes seront de retour cette année.

L’Auberge du Corsaire, située au Parc de l’Esplanade, sera encore une fois festive grâce à des groupes comme Le Diable à Cinq et La Déferlance, qui feront chanter et danser les participants au rythme de leur musique traditionnelle.

En soirée, les fêtards sont de nouveau attendus au Cabaret à Boisdon, une salle nocturne où musiques délirantes, spectacles burlesques et contes féministes seront au rendez-vous.

Les Premières Nations seront toujours à l’honneur dans la Forêt des Anciens.

Pour accéder aux lieux des festivités, les personnes intéressées doivent se procurer le médaillon décrypteur en bois au coût de 18 $. Ce laissez-passer vous permet également de visiter huit lieux historiques du Québec gratuitement ou à moitié prix.

L’intégralité du programme est disponible sur le site des Fêtes de la Nouvelle-France.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le combat de l’artisan boulanger Valentin Garcia pour un projet ambitieux à Sérignan – .
NEXT orages parfois violents du Massif Central à la Lorraine ce soir – .