La Banque de développement du Canada veut soutenir l’entrepreneuriat chez les femmes, les Autochtones et les Noirs

La Banque de développement du Canada veut soutenir l’entrepreneuriat chez les femmes, les Autochtones et les Noirs
La Banque de développement du Canada veut soutenir l’entrepreneuriat chez les femmes, les Autochtones et les Noirs

La Banque de développement du Canada investit 250 millions de dollars dans « l’entrepreneuriat inclusif ». Les femmes, les Autochtones et les Noirs pourront bénéficier de ce coup de pouce annoncé ce mercredi.

« Les approches universelles ne fonctionnent pas », explique Isabelle Hudon, présidente et chef de la direction de BDC, dans un communiqué. « Trop de propriétaires d’entreprises issus de groupes sous-représentés continuent de se heurter aux mêmes obstacles qu’il y a dix ans, voire une génération. Malgré de nombreux progrès, nous n’avançons tout simplement pas assez vite. »

Ainsi, la Banque de développement du Canada a réservé un premier bloc de 50 millions de dollars destiné aux « prêts et formation » aux entreprises détenues majoritairement par des femmes, des autochtones ou des noirs et dont le chiffre d’affaires est inférieur à 3 millions de dollars. « Ce sont les plus petites entreprises et celles en début de croissance qui font face aux plus grands obstacles et suscitent le moins de confiance », explique la BDC.

Ensuite, le canal d’investissement BDC Capital inaugure « deux nouvelles plateformes de 100 millions de dollars chacune ». Les deux volets de cet engagement financier soutiendront la croissance des entreprises appartenant à des membres des Premières Nations, d’une part, et celle des entreprises appartenant à des Noirs, d’autre part.

«L’équipe est en train de pourvoir certains postes clés et collabore avec les intervenants des communautés noires et autochtones pour établir les objectifs et le design des plateformes», détaille-t-on dans le communiqué.

L’environnement des affaires évolue et les institutions doivent s’adapter à l’évolution démographique, explique la BDC. « Le nombre de propriétaires d’entreprises au pays est en baisse depuis deux décennies, le nombre d’entreprises dirigées par des Autochtones ou des Noirs est en augmentation, ce qui contrecarre cette tendance. »

Ce rapport est soutenu par l’Initiative de journalisme local, financée par le gouvernement du Canada.

A voir en vidéo

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Découvrez les balades en canoë-kayak le long de l’Agout – .
NEXT Le Tour de France des Présidents – .