cette brasserie produit une bière unique en France

cette brasserie produit une bière unique en France
cette brasserie produit une bière unique en France

Par

Thomas Bernard

Publié le

18 juin 2024 à 18h10

Voir mon actualité
Suivre L’Éclaireur de Châteaubriant

À Martigné-Ferchaud (Ille-et-Vilaine), la brasserie Perraut, entreprise à « l’esprit local, artisanal et familial », souhaite « goûter à une histoire ». Avant de le déguster, laissez-nous le raconter.

Une brasserie artisanale

« Depuis la fin de mes études d’ingénieur, j’ai toujours travaillé dans une microbrasserie », raconte Eric Perraut, baigné dans dans le monde brassicole depuis 2008.

Après plusieurs expériences dans diverses brasseries, cet habitant de Coësmes (Ille-et-Vilaine) a décidé de devenir son patron avec son frère. « J’approchais de la quarantaine, si je ne m’étais pas lancé maintenant je ne l’aurais jamais fait », sourit le brasseur.

Diverses cuves composent la brasserie artisanale Perraut. ©Nolwenne Treton / L’Eclaireur de Châteaubriant

En 2022, les deux frères Perraut : Patrick et Eric, décident de lancer leur microbrasserie. Si Patrick a quitté l’entreprise pour d’autres projets professionnels.

Vidéos : actuellement sur Actu

Aujourd’hui, Eric partage cette aventure avec Hélène Guillard, qui a rejoint la brasserie Perraut après une reconversion professionnelle.

«Après avoir exercé plein de métiers très différents (sic), j’ai eu envie de changer complètement de métier», explique Hélène Guillard.

L’année dernière, la brasserie Perraut a produit 25 000 litres de bière. Lors d’une journée de brassage, la microbrasserie produit 800 litres de bière comme produit fini.

Dans un secteur concurrentiel, l’entreprise bretonne se distingue par sa gamme permanente.

J’ai eu l’envie de développer des bières, qui composent aujourd’hui ma gamme de bières permanentes, faibles en alcool qui sont des recettes qu’on ne retrouve pas ailleurs.

Éric Perraut

Bières « légères »

Pour sa gamme permanente, la brasserie Perraut propose des bières « légères », comprenez avec peu d’alcool.

« Pour la plupart, j’ai dû adapter des recettes existantes pour atteindre mon objectif entre 3 et 4% »explique Eric Perraut.

Un choix pragmatique pour se démarquer sur le marché mais aussi un choix éthique.

J’ai souhaité offrir aux consommateurs qui souhaitent maîtriser leur consommation d’alcool la possibilité d’un produit qui a du goût et qui est fabriqué par des artisans locaux.

Éric Perraut

Habitant de Coësmes, Eric a été particulièrement frappé par la foire scolaire de sa fille où un bénévole lui sert une bière sans alcool « parce qu’il y a des abus ».

«En tant que producteur de bière, je me demandais si nous n’avions pas quelque chose à faire contre ces abus et à proposer une alternative dans ces cas-là», explique le brasseur.

« Depuis, nous faisons tous les salons », sourit Hélène Guillard.

Une bière blanche unique en France

La brasserie Perraut est une des trois brasseries françaises produire « le grodziskie », une bière blanche fumée polonaise.

Eric Perraut a connu cette bière à la brasserie Sainte-Colombe où Tony Misiaszek, un distributeur de bière local, a proposé à la brasserie une bière de recette polonaise. « Il savait que j’étais un aficionado des arômes fumés », sourit le brasseur.

A la brasserie Perraut, La bière polonaise est fidèle à la recette originale. « Le Grodziskie est une recette qui est brassée nativement entre 2,7 et 3,3 », décrit Eric Perraut.

Cette bière blanche s’accorde bien avec des plats comme la charcuterie fumée, la raclette mais aussi des fruits de mer comme le saumon fumé, le poisson blanc ou les huîtres.

C’est une bière brassée uniquement avec du blé. contrairement aux autres bières brassées avec des mélanges de céréales. Il y a très peu de sauts. Peu d’amertume et d’aromates sont finalement présents. Le tabagisme aura la priorité. Il s’agit d’un processus de fumage délicat car il est fumé avec du bois de chêne et non du bois de hêtre.

Hélène Guillard

Deux médailles nationales

À l’intérieur de la microbrasserie, deux médailles du Challenge France Bière sont fièrement présentés.

Christèle Zamprogno, caviste cherbourgeoise, jurée du concours, est venue à l’invitation d’une de ses amies habitant Martigné-Ferchaud. Le professionnel déguste notamment la bière ambrée et la bière blanche.

« Elle nous a dit ‘si vous les présentez, ces bières auront des médailles’ », rapporte Eric. Résultat une médaille d’argent pour l’ambre et une médaille d’or pour le blanc. Hélène a également été récompensée lors d’un concours d’apprentissage.

L’entreprise Martigné-Ferchaud souhaite poursuivre son développement pour se faire connaître dans la communauté de communes de La Roche aux Fées mais également à Châteaubriant.

« Nous avons des bières à la cave de spécialités, à la Criée gourmande mais aussi à la maison Bin », explique Eric Perraut. Deux restaurants étoilés proposent des bières de la brasserie à leur carte.

Pour renforcer le lien avec ses clients, la brasserie organise des dégustations chaque premier jeudi de chaque mois (inscription sur Facebook).

L’année prochaine, Eric Perraut et Hélène Guillard espèrent produire 50 000 litres de bière. Une ambition de continuer à écrire l’histoire de la brasserie Perraut.

Suivez toute l’actualité de vos villes et médias préférés en vous abonnant à Mon Actu.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le programme des visites et animations à Meudon (92) – .
NEXT un village entier dénonce sa conduite jugée dangereuse, le conducteur condamné