un projet rassemblera des jeunes des quatre coins du monde

un projet rassemblera des jeunes des quatre coins du monde
un projet rassemblera des jeunes des quatre coins du monde

Par

Maxime Turberville

Publié le

18 juin 2024 à 17h48

Voir mon actualité
Suivre Le Journal de Vitré

C’est une tradition dans le Pays de Vitré (Ille-et-Vilaine) chaque été. Depuis 2014, un camp de volontaires internationaux dirige une communauté pendant quelques semaines.

Le principe est simple : accueillir des jeunes du monde entier, mais aussi des bénévoles locaux. Tout ce petit monde est accompagné de surveillants.

Un mur de 75 mètres à rénover

Objectif : créer une synergie et favoriser les échanges entre bénévoles tout en travaillant sur un projet commun.

Cette année, pour la dixième édition, le groupe abordera le restauration d’un mur situé entre la médiathèque et le presbytère Argentré-du-Plessis.

«C’est un mur de 75 à 80 mètres de long et 2 mètres de haut. Il a besoin d’être entièrement rénové, car il est très dégradé», explique Christophe Brossault, député chargé de l’éducation, de la jeunesse et de l’enfance.

Vidéos : actuellement sur Actu

Plusieurs partenaires sont à l’origine de ce projet : la Ville d’Argentré-du-Plessis, Vitré Communauté et Etudes et Chantiers.

Le projet est également soutenu financièrement par la Caf, le Département, la Région et le Corps Européen de Solidarité.

10 volontaires internationaux

Du 8 au 26 juillet, 10 volontaires internationaux sera présent sur place de 9h à 17h. Mika Tepnadze, un Géorgien en service civique aux Etudes et Chantiers, est en charge du recrutement.

«Nous avons actuellement 8 personnes sur 10. Plusieurs pays sont représentés : l’Egypte, la Turquie, le Japon, l’Espagne, la Finlande et l’Italie », explique Mika.

Ces bénévoles ont entre 18 et 25 ans. Durant le chantier, ils seront hébergés à l’Espace Pierre-de-Coubertin. « Ce sera sous tente ou en intérieur », explique Christophe Brossault.

Ces bénévoles seront également accompagnés de les jeunes habitants du quartier. « Il y a cinq places pour la journée. Il est ouvert à partir de 16 ans. La première semaine est presque terminée », explique Caroline Buret du service d’information jeunesse de Vitré Communauté.

La participation est de deux jours minimum, les repas sont pris en charge, il y a la possibilité d’être transporté depuis Vitré et d’y dormir si le jeune est majeur.

Les inscriptions doivent se faire auprès de Caroline Buret au 02 99 96 54 01, 0 662 742 490 ou par email [email protected].

Tous ces jeunes seront encadrés par trois personnes : un encadrant technique, un agent de la ville et un élu.

Inauguration, randonnée et repas avec les bénévoles

Les trois semaines seront animées par plusieurs temps forts gratuits. Le premier, lundi 8 juillet pour l’inauguration. Ce sera l’occasion de rencontrer les bénévoles.
« Nous en profiterons également pour fêter les 10 ans du site », annonce Caroline Buret. Le moment festif est prévu à 18h30 Participation et inscription obligatoire auprès de Caroline Buret au 02 99 96 54 01, 0 662 742 490 ou par mail [email protected].
Le deuxième temps fort aura lieu le mercredi 17 juillet avec une randonnée de 4 km. Départ à 18h30 du Jardin du Hill avec retour au même endroit. La rencontre vous permettra de découvrir le patrimoine de la commune avec l’association Vivre à Argentré.
La Bouèze accueillera également l’événement ainsi que des jeux en bois. Vous devrez apporter votre pique-nique.
Enfin, pour dernier moment fort, rendez-vous le jeudi 25 juillet à 18h30 sur le site pour un repas style « auberge espagnole ».
Chacun est invité à apporter un plat à partager avec les participants.

La population invitée à les rencontrer

Argentré-du-Plessis accueille pour la deuxième fois un camp de bénévoles. En 2019, les jeunes et leurs encadrants ont restauré le lavoir des Hill Gardens.

Une bonne expérience pour ceux qui sont impliqués dans le projet. «Ça s’est très bien passé», se souvient Christophe Brossault. Comme en 2019, les partenaires du projet espèrent que le chantier redonnera vie à la commune.

« Nous voulons que ce soit un événement festif pour la population. Les gens peuvent venir discuter avec les jeunes et prendre un café avec eux. C’est l’occasion de rencontrer des jeunes du monde entier », conclut Christophe Brossault.

Suivez toute l’actualité de vos villes et médias préférés en vous abonnant à Mon Actu.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Albi. Le dossier de candidature du SCA Business Club prêt début septembre – .
NEXT un village entier dénonce sa conduite jugée dangereuse, le conducteur condamné