Victoriaville devient la première municipalité au Canada à se doter de bornes de recharge V2X

Victoriaville devient la première municipalité au Canada à se doter de bornes de recharge V2X
Victoriaville devient la première municipalité au Canada à se doter de bornes de recharge V2X
Sophie Séguin-Lamarche, directrice du Bureau de développement durable de Victoriaville, Jeff Desruisseaux, PDG de Cléo, Antoine Tardif, maire de Victoriaville et Yves Arcand, directeur général de Victoriaville (Crédit photo : Avec l’aimable autorisation de la Ville de Victoriaville)

La Ville de Victoriaville a annoncé mardi qu’elle s’associait à Cléo, une filiale d’Hydro-Québec, pour un projet de déploiement de bornes de recharge V2X pour véhicules électriques.

L’installation de ces bornes est une première dans le monde municipal canadien.

Outre leur usage premier (recharger un véhicule électrique), ces bornes présentent de multiples avantages énergétiques :

  • Ils peuvent recharger le véhicule électrique pendant les heures creuses et renvoyer de l’énergie au réseau lorsque les besoins énergétiques sont plus importants.
  • Ces nouvelles bornes transfèrent l’énergie stockée et contenue dans la batterie du véhicule électrique vers les bâtiments connectés.
  • Ils permettent de recharger d’autres appareils connectés au véhicule, comme un micro-ondes ou un réfrigérateur.

L’hôtel de ville a été choisi comme premier bâtiment pour tester la technologie dans cette phase 1 du projet. Son emplacement stratégique dans un site à forte densité résidentielle est idéal pour tester l’efficacité de cette nouvelle technologie.

Si la phase 1 répond aux exigences, la bibliothèque Charles-Édouard-Mailhot et la caserne de pompiers disposeront également de leur borne de recharge V2X.

Cette initiative verte n’est « pas seulement […] innovant, mais [elle] pourrait également avoir un fort potentiel de réplication partout ailleurs, dans le monde municipal et institutionnel notamment. Nous pouvons en être très fiers», a souligné le maire de Victoriaville, Antoine Tardif.

Le projet est estimé à 356 200 $, dont 50 % est subventionné par IVÉO.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV le train touristique entre Nice et Milan bientôt sur les rails ! – .
NEXT la section recommandation se termine – .