«Je pense à des millions de personnes qui, comme moi, ont le ventre noué depuis une semaine»

«Je pense à des millions de personnes qui, comme moi, ont le ventre noué depuis une semaine»
«Je pense à des millions de personnes qui, comme moi, ont le ventre noué depuis une semaine»

Glissant un mot où elle émet des réserves sur le sort de Raquel Garrido et d’Alexis Corbière, l’eurodéputé écarte la polémique et brandit le programme du Nouveau Front populaire : «Je veux me battre pour ça.« Les propositions du NFP qui, selon Manon Aubry, sont la meilleure barrière au Rassemblement National dont la vision de la France est »raciste, sexiste et climato-sceptique.

Depuis l’annonce de la dissolution de l’Assemblée nationale, Manon Aubry le reconnaît : «C’est une semaine mais le sentiment est de trois ans. Je pense à des millions de personnes comme moi qui ont des nœuds au ventre.« L’élue LFI raconte que des manifestants sont venus la voir, lors du défilé contre l’extrême droite, samedi 15 juin à Paris, en pleurant, lui demandant d’agir contre le Rassemblement national.

Pour voir ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux sociaux.

Ces cookies vous permettent de partager ou de réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connecté ou d’intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent également aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix J’autorise

Parmi les moyens d’action, Manon Aubry se concentre sur plusieurs leviers économiques pour financer le programme NFP : «En rétablissant l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF), vous récupérez 10 milliards d’euros. Avec une taxe sur les superprofits, vous récupérez 15 milliards d’euros. C’est une question d’orientation.» L’eurodéputé veut aussi s’attaquer aux paradis fiscaux : «Les Pays-Bas, le Luxembourg et l’Irlande doivent être considérés comme des paradis fiscaux. La moitié des sommes qui s’échappent de France vont vers nos voisins européens.

Pour voir ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux sociaux.

Ces cookies vous permettent de partager ou de réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connecté ou d’intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent également aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix J’autorise

Nous voulons rendre l’impôt sur le revenu plus progressif.”, explique Manon Aubry. “Nous espérons que tous ceux qui gagnent moins de 4 000 euros par mois, soit 92 % des Français, paieront moins d’impôts.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV A Brest, la troisième édition de Kino Mania a fait salle comble.
NEXT Les huit personnes arrêtées en possession d’armes seront déférées devant la justice – .