le RN tente de « préparer les Français au mensonge » affirme Gérald Darmanin sur France Bleu Nord

le RN tente de « préparer les Français au mensonge » affirme Gérald Darmanin sur France Bleu Nord
le RN tente de « préparer les Français au mensonge » affirme Gérald Darmanin sur France Bleu Nord

Invité de France Bleu Nord ce mardi, Gérald Darmanin s’en est pris au programme du Rassemblement National dont le président n’est pas “plus crédible” selon lui, et a renvoyé coup sur coup LFI et RN »les zinzins et les zozos”. Le ministre de l’Intérieur est candidat aux élections législatives dans la 10e circonscription du Nord sous l’étiquette Renaissance, le parti de la majorité présidentielle.

“Monsieur Bardella, en une semaine de campagne, il est comme le coq de Saint-Pierre, il s’est déjà renié trois fois”affirme Gérald Darmanin, qui cite la baisse de la TVA sur les produits de première nécessité sur laquelle Jordan Bardella reviendra dans «une seconde fois» indique le président du RN Parisien. “Quand ce n’est plus une priorité, tu sens déjà le moment où il va t’attraper.” répond Gérald Darmanin, qui évoque également l’abrogation de la réforme des retraites.

Le RN « a dit des bêtises dans l’opposition »

“La vérité”affirme le ministre de l’Intérieur, « C’est que le Rassemblement national puisse gagner ces élections. Il se rend compte que du coup, ils ont dit des bêtises à l’opposition et aujourd’hui ils essaient de préparer les Français à mentir.». Gérald Darmanin ajoute que« Avec nous, nous n’augmenterons pas les impôts. C’est sûr qu’il y a des réformes, nous faisons des réformes difficiles, mais au moins nous sommes courageux. Nous allons protéger notamment les retraités avec le pouvoir d’achat en les indexant sur les retraites. Mais il fallait procéder à une réforme des retraites.»

« Les zozos et les zinzins, c’est des deux côtés »

Samedi, lors d’un déplacement de campagne à Lille, Gérald Darmanin avait déjà pointé le programme du nouveau Front populaire et du Rassemblement national en parlant des « zinzins et des zozos ». Ce mardi sur France Bleu Nord, le candidat de la majorité présidentielle a enfoncé le clou : “Les zozos et les zinzins, c’est des deux côtés.” Il a pris l’exemple de la Défense : « La France insoumise est contre la dissuasion nucléaire. Il ne veut plus que nous ayons l’arme nucléaire donnée par le général de Gaulle », alors que “Le Front national est pour la sortie de l’alliance avec l’OTAN alors que nous sommes en guerre et que la Russie est à nos portes.”

Face à la victoire du RN aux élections européennes, Gérald Darmanin reconnaît qu’il y a “Beaucoup de colère. On avait envie de dire quelque chose au président de la République, de le gifler.» mais il nuance l’effet que cela pourrait avoir dans la 10e circonscription du Nord, où il est candidat aux élections législatives : “Quand je me présente personnellement, les électeurs changent parfois d’avis.”

« Je suis le seul candidat de cette circonscription populaire qui puisse battre La France Insoumise »

Gérald Darmanin relativise le fait que la commission nationale d’investiture des Républicains présente enfin un candidat face à lui, Laurent Garcia, déjà présent au premier tour en 2022 (3%). « Chacun a le droit de se présenter » » répondit-il, faisant correspondre sa réaction avec une fouille au « des touristes électoraux qui ne connaissent pas Tourcoing ». Selon le candidat de la majorité présidentielle, ni Laurent Garcia ni Leslie Mortreux (LFI – NFP) n’habitent la circonscription.

Candidate aux élections des 30 juin et 7 juillet, Leslie Mortreux, déjà présente en 2022, a obtenu un score de 42,48 % au second tour face à Gérald Darmanin. « Cela me permet de dire à tous les électeurs que je suis le seul candidat de cette circonscription populaire qui peut battre la France Insoumise » fait valoir l’ancien maire de Tourcoing.

Pour ces élections législatives anticipées, provoquées par la dissolution de l’Assemblée nationale, constate Gérald Darmanin le « nombre record » de procurations déjà émisesprès de 410 000 procurations établies en une semaine, soit plus de 6,5 fois plus qu’en 2022. Pour le ministre de l’Intérieur, “Cela signifie qu’il y aura sans doute une grande participation à ces élections, car je crois que tout le monde voit l’importance de ces élections législatives du 30 juin.”

La 10e circonscription Nord comprend la quasi-totalité de la commune de Tourcoing ainsi que la vallée du Lys (Neuville-en-Ferrain, Roncq, Halluin…). Gérald Darmanin avait été élu en 2022 avec 57,5% des voix, suivi par la candidate du Nupes, Leslie Mortreux, qui se présente cette année sous la bannière du Nouveau Front populaire.

Face au ministre de l’Intérieur, six candidats au total, dont trois à droite : Jérôme Garcia (investi par LR), Bastien Verbrugghe (RN) et Gustave Viguie-Desplaces (Reconquête). Dans cette circonscription, aux élections européennes du 9 juin, la liste Rassemblement national de Jordan Bardella a recueilli 35,5 % des voix, devant la liste LFI de Manon Aubry (15 %) et celle de Valérie Hayer (Renaissance, 14,8 %).

Candidats dans la circonscription 10e Nord

  • Gérald Darmanin (Ensemble), député sortant
  • Bastien Verbrugghe (RN)
  • Leslie Mortreux (Front Populaire-LFI)
  • Jérôme Garcia
  • Gustave Viguie-Desplaces (Reconquête)
  • Marcellin Brazon
  • Christophe Charlon (LO)

L’entretien vidéo de Gérald Darmanin en intégralité

chargement

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Adrien Chalmin et Nicolas Valentim ont rendez-vous aux JO de Paris – .
NEXT Delta Airlines estime que les Jeux olympiques de Paris coûteront 100 millions de dollars.