Kanté n’a pas changé, Mbappé sort blessé… Découvrez les notes des Bleus après leur première victoire

Kanté n’a pas changé, Mbappé sort blessé… Découvrez les notes des Bleus après leur première victoire
Kanté n’a pas changé, Mbappé sort blessé… Découvrez les notes des Bleus après leur première victoire

l’essentiel
Les Bleus ont été perturbés et sans briller, vainqueurs pour leur entrée en lice (1-0). Face à des Autrichiens coriaces, la France a pu compter sur Mbappé, Kanté et Maignan pour prendre les trois points. Qui a brillé, qui a échoué… La Dépêche sort le cahier.

MAIGNAN (7/10). Il n’a pas eu beaucoup de travail mais a répondu quand il le fallait, notamment en remportant son face-à-face en première mi-temps en faisant irruption dans les pieds de Baumgartner (36e) ainsi qu’en fin de match face à l’Autrichien (79e). ).

KOUNDÉ (5,5). Moins visible que son compère dans le couloir gauche, Koundé s’est montré particulièrement rassurant défensivement. Ses trois interventions dans la surface de réparation ont été parfaitement exécutées. Il gagnerait à se projeter plus offensivement.

UPAMECANO (6). Il a raté deux relances, dont une qui aurait pu coûter très cher (36e). Heureusement, Maignan gardait un œil sur les choses. Il s’est ensuite repris par la suite et s’est montré infranchissable, notamment dans le jeu aérien.

SALIBA (6). Belle aisance avec le ballon grâce à laquelle il s’est sorti d’une situation délicate devant sa surface avant de repartir proprement (16, 20). Pas mis en difficulté par la suite. Fort.

HERNANDEZ (6). Il s’est montré intenable dans son couloir gauche durant toute la première mi-temps, multipliant les montées dangereuses. Il a ralenti en seconde période et on l’a logiquement moins vu. Attention cependant à ne pas prendre de risques à 30m.

KANTÉ (7). Il s’est peut-être exilé dans le championnat exotique saoudien, mais il n’a rien perdu de son talent. Le milieu de poche a récupéré d’innombrables ballons et s’est même offert le luxe de faire danser son adversaire aux abords de la surface grâce à une qualité de dribble insoupçonnée.

LAPIN (6.5). Il a repris l’entraînement tardivement mais cela ne s’est pas montré. Oublié par Mbappé à l’entrée de la surface (9), il a senti les coups permettant aux Bleus de se projeter (19) sans réussite. CAMAVINGA a pris sa place (71e) en se battant comme un diable pour conserver le score.

DEMBÉLÉ (4). Beaucoup trop discret, il n’a pas suffisamment contribué offensivement en ratant la plupart de ses dribbles et en n’adaptant pas ses passes à ses partenaires. Une frappe anodine (64) et une faute inutile qui lui vaut un jaune… avant d’être remplacé par KOLO MUANI (71).

GRIEZMANN (5,5). Le temps passe mais le jeu de l’élégant meneur de jeu ne change pas. Ouvertures lumineuses (45), tacles glissés à 70 m de son but (31), le numéro 7 est toujours aussi précieux. Remplacé par FOFANA (90).

THURAM (5). Beaucoup de gaspillage et de mauvais choix dans le dernier geste. Dommage car certaines situations offensives auraient pu être mieux négociées. Cependant, il a été précieux défensivement sur les corners.

MBAPPÉ (6). On attend plus de lui mais il était quand même le Français le plus dangereux sur le terrain. C’est lui qui, par son débordement, mène à l’ouverture du score pour les Bleus (38) mais il rate seul l’inévitable but face au gardien (55). Remplacé par GIROUD (90e) après avoir été breaké suite à un duel avec Danso.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le Bronx, symbole des inégalités face à la chaleur : Actualités – .
NEXT un village entier dénonce sa conduite jugée dangereuse, le conducteur condamné