un site du gouvernement du Nouveau-Brunswick sur la taxe carbone est critiqué

un site du gouvernement du Nouveau-Brunswick sur la taxe carbone est critiqué
un site du gouvernement du Nouveau-Brunswick sur la taxe carbone est critiqué

Une page web officielle du gouvernement du Nouveau-Brunswick, dont l’objectif est d’informer le grand public sur la taxe fédérale sur le carbone, est critiquée par plusieurs observateurs.

En effet, selon Radio-Canada, le site semble exagérer les coûts que les consommateurs seraient susceptibles de payer cette année, et il ne fait aucune mention des rabais accordés par Ottawa pour compenser la taxe. Une mesure pourtant au cœur de la politique carbone d’Ottawa.

Depuis plusieurs mois, le premier ministre Blaine Higgs s’oppose farouchement à l’application de la taxe carbone. Depuis la page d’accueil du site (Nouvelle fenetre) nous pouvons lire : nous demandons au gouvernement fédéral d’annuler l’entrée en vigueur de ces mesures et de rendre la vie plus abordable pour tous.

Une approche embarrassante aux yeux de Moe Qureshi, directeur de la recherche climatique au Conseil de conservation du Nouveau-Brunswick. Il estime que Même si la province n’est pas d’accord avec la taxe sur le carbone, il lui incombe de présenter l’information de la manière la plus précise et transparente possible.

Imprécisions sur le gaz naturel

Des questions se posent donc sur l’exactitude des faits. Selon Utilitaires LibertySelon la société de distribution de gaz naturel de la province, la déclaration qu’on peut lire sur le site et qui indique qu’un résident qui se chauffe au gaz paiera cette année 403,36 $ en taxes sur le carbone et en taxes de vente sur ces frais, est 30 % trop élevée.

Liberty Utilities estime que le prix de la taxe carbone pour un client résidentiel utilisant du gaz naturel en 2024-2025 sera de 271 $, ou 311,65 $ avec le TVH inclus.

Le premier ministre du Nouveau-Brunswick, Blaine Higgs, s’est régulièrement opposé à la taxe sur le carbone. (archives photographiques)

Photo : Radio-Canada

Fredericton a déclaré dans un communiqué que la province n’avait pas examiné les données réelles sur la consommation de gaz naturel du Nouveau-Brunswick pour arriver à son estimation haute.

L’étude a plutôt utilisé une estimation du gouvernement fédéral de la quantité d’énergie consommée annuellement par un ménage moyen du Nouveau-Brunswick.

Un système de calcul différent

La page Web de la taxe sur le carbone de la province semble également exagérer les coûts auxquels les conducteurs du Nouveau-Brunswick sont confrontés.

Selon les estimations générées par Ressources naturelles Canada, les voitures particulières au Nouveau-Brunswick en 2019, la dernière année complète avant la pandémie de COVID-19, consommaient en moyenne 1 088 litres d’essence par année.

Ouvrir en mode plein écran

Le calcul des coûts de la taxe carbone semble exagéré.

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms

Mais sur sa page Web, le gouvernement du Nouveau-Brunswick utilise plutôt le chiffre de 1 760 litres d’essence pour calculer les coûts annuels de la taxe carbone sur une automobile.

De plus, la province a utilisé l’exemple d’une voiture qui parcourt près de 30 pour cent de kilomètres de plus en un an que ne le suggèrent les données fédérales.

Pas un mot sur le rabais fédéral

Enfin, le Nouveau-Brunswick ne fait aucune mention directe des réductions de la taxe fédérale sur le carbone.

Les adultes célibataires recevront entre 380 $ et 456 $ selon la région. Les couples bénéficieront de rabais de 570 $ ou 684 $, selon l’endroit où ils habitent.

Informations qui ne sont pas directement incluses dans la présentation de la taxe carbone du Nouveau-Brunswick.

La province n’a pas répondu aux questions de Radio-Canada concernant la qualité de l’information fournie au public concernant la taxe carbone.

Avec les informations de Robert Jones de Radio-Canada

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Breakdance & Baroque Ensemble – Banks of the Seine – Épinay-sur-Seine, 93800 – .
NEXT Angoulême Francophone Film Festival 2024: request the program!