dans le Gard, l’un des candidats soutenus par le RN, visé par une information judiciaire, finalement mis sur la touche

dans le Gard, l’un des candidats soutenus par le RN, visé par une information judiciaire, finalement mis sur la touche
dans le Gard, l’un des candidats soutenus par le RN, visé par une information judiciaire, finalement mis sur la touche

Emmanuel Espanol, candidat présenté comme soutien à Eric Ciotti et soutenu par le RN dans la 5e circonscription du Gard, se retire des élections après la découverte de l’existence d’une information judiciaire à son encontre.

Il s’agit d’une annonce surprise, communiquée ce lundi 17 juin. Quelques heures seulement après la validation de toutes les demandes par la préfecture.

Emmanuel Espanol, candidat présenté comme soutenant Eric Ciotti et positionné dans la 5e circonscription du Gard avec le soutien du RN, ne sera finalement pas un candidat d’extrême droite sur le territoire cévenol.

Visé par une information judiciaire

D’abord établi dans l’Oise, où il fut directeur de cabinet du maire de Noyon, Emmanuel Espanol fait l’objet d’une enquête pour escroquerie en bande organisée, selon nos confrères d’Oise Hebdo. La justice serait intéressée par de prétendues fausses factures présentées par ce chef d’entreprise pour des prestations non ou partiellement réalisées.

Lire aussi :
Législatives 2024 : Emmanuel Espanol, le candidat LR RN dans le Gard, ferait l’objet d’une enquête pour fraude

Même si le sujet n’est pas clairement mis en avant par le RN, tout porte à croire qu’il est au centre de cette mise à l’écart. « Ce candidat aurait dû être vraiment transparent sur son pedigree», murmure un cadre gardois du parti de Marine Le Pen, indiquant qu’il était au courant de cette affaire. “par la presse”.

Pour le 5e Circonscription du Gard, le Rassemblement national indique désormais soutenir la candidature d’Alexandre Allegret-Pilote, que le parti présente comme un autre partisan d’Eric Ciotti. Cinq autres candidats restent en course pour la députation dans cette circonscription : le député LFI sortant Michel Sala pour le nouveau front populaire, Léa Boyer (LR), Agnès Olinet (Lutte ouvrière), Catherine Daufès-Roux (Renaissance) et Nordine Tria (civile). société).

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Tournefeuille. Une fête locale un peu trop calme au goût de certains – .
NEXT Rodez. Un nouveau bureau de direction au comité départemental – .