Le Servette Genève sacré champion de… France

Le Servette Genève sacré champion de… France
Le Servette Genève sacré champion de… France

NUMÉRISATION SPORT – Le club suisse a remporté le championnat de France de Fédérale 1 en battant Mauléon en finale ce dimanche (28-9). Sa 9ème ascension en dix ans. Narratif.

Le club suisse n’a laissé aucun suspense. Sur le terrain neutre d’Agde, le Servette Genève s’est imposé sans trembler face à Mauléon (28-9), inscrivant notamment trois essais contre aucun pour les joueurs du Sud-Ouest. Si le club suisse, vainqueur de la Fédérale 1, est promu en Nationale 2, Mauléon fera également partie des équipes montantes avec Nantes et Orléans.

La suite de l’aventure atypique de la section rugby du club suisse, créée en 2014 (la branche rugby du Servette a été créée en 1890, avant la section football, mais avait disparu pendant la Première Guerre mondiale), qui vient de valider sa 9e augmenter en dix ans ! A défaut de championnat national à l’échelle, les dirigeants ont demandé, en 2014, l’autorisation à la FFR, et à son président de l’époque, Pierre Camou, pour jouer de l’autre côté de la frontière. Accepté à condition de commencer tout en bas de l’échelle en 4e série (10e division).

Une décision qui a été mal acceptée par les clubs rhodaniens, le Servette Rugby Club de Genève étant rattaché au Comité de l’Ain. « Ce n’était pas facile. Cela a suscité jalousie et incompréhension, disait un dirigeant de la SRC Genève en 2016. En France, nous sommes Suisses. En Suisse, nous sommes français…»

« Tout le monde nous traite de mercenaires. Les gens ne savent pas à quel point c’est dur pour nous. »

D’où la réaction du troisième ligne Steven Reinhard, après ce titre de champion de France. « Tout le monde nous traite de mercenaires. Les gens ne savent pas à quel point c’est dur pour nous. Nous sommes tous pluriactifs. Le soir, parfois, nous n’avons pas de vestiaires, nous nous changeons sur le terrain en plein hiver. Certains soirs, à 17 heures, on ne sait pas où on s’entraîne car la section football ne nous laisse pas accès aux terrains. Nous sommes des vagabonds, une équipe atypique. Nous sommes allés le chercher avec la rage au ventre »a-t-il déclaré à Midi Olympique.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Tournefeuille. More than 400 participants in “Pahin Pétille” – .
NEXT Alvaro Valles en pole position pour succéder à Pau Lopez ? – .