dans les Yvelines, le patron de LR se présente pour défendre « une droite indépendante »

dans les Yvelines, le patron de LR se présente pour défendre « une droite indépendante »
dans les Yvelines, le patron de LR se présente pour défendre « une droite indépendante »

Pour lui aussi, ce n’est « ni Macron ni Le Pen ». Mais bien à droite. Le président de la fédération LR des Yvelines, Othman Nasrou, est candidat aux élections législatives anticipées, a-t-il déclaré au Parisien ce vendredi. L’ancien directeur de campagne de François-Xavier Bellamy lors des élections européennes se présentera dans la 3e circonscription (Le Chesnay, La Celle-Saint-Cloud, Saint-Nom-la-Bretèche).

Un territoire où il réside désormais, après avoir été habitué aux campagnes électorales à Trappes. Et en quoi il croit en ses chances. Il affrontera la députée sortante (Renaissance) Béatrice Piron, élue depuis la vague Macron de 2017 sur ces terres longtemps représentées à l’Assemblée nationale par des parlementaires de centre droit ou de droite, comme Henri Guaino. Le RN présentera également un candidat, tandis que le Front populaire désignera un socialiste. « Nous avons de la marge pour accéder au second tour », estime le candidat Nasrou, qui se présente également comme un « rempart contre l’extrême gauche ».

Se positionner était surtout devenu nécessaire pour clarifier la position des LR. « Il faut reconstruire une droite indépendante et républicaine », explique ce proche de Valérie Pécresse, dont il est le 2e vice-président de la région Île-de-France. Et qui ne digère pas la crise que traverse son parti depuis la proposition d’Eric Ciotti de former une alliance avec le RN dès le premier tour. Des accords avec le RN ont ainsi vu le jour dans 70 circonscriptions, dont la 7e des Yvelines avec Babette de Rozières. Sans l’accord de la fédération locale…

Mardi, les LR 78 ont annoncé leur refus de tout accord de ce type, soulignant que « la position d’Eric Ciotti relève de sa propre responsabilité ». Quant aux autres candidats désignés par la fédération LR des Yvelines – et pas directement par Éric Ciotti, donc –, ils n’ont pas encore été communiqués. “Nous y verrons plus clair que dimanche”, dernier jour de dépôt des candidatures, explique son président. Mais il faut envoyer des députés de droite à l’Assemblée nationale sans reniement et sans excès. »

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV retour gagnant pour Achille Nebout – .
NEXT un village entier dénonce sa conduite jugée dangereuse, le conducteur condamné