Découvrez les candidats du Nouveau Front Populaire en Franche-Comté et leur programme commun

Découvrez les candidats du Nouveau Front Populaire en Franche-Comté et leur programme commun
Découvrez les candidats du Nouveau Front Populaire en Franche-Comté et leur programme commun

Alors que les partis de gauche finalisaient leur accord pour former l’alliance Nouveau Front populaire, jeudi 13 juin 2024 au soir, les premières répartitions des circonscriptions par parti et les prénoms ont été dévoilés. Voici les candidats du Nouveau Front Populaire dans le Doubs, le Jura, la Haute-Saône et le Territoire de Belfort.

Après des jours de négociations et de discussions pour trouver un accord commun, les partis de gauche (La France Insoumise, Parti Socialiste, Parti Communiste Français et Europe Écologie Les Verts) ont annoncé jeudi soir avoir finalisé cet accord en vue des élections législatives de 2024.

Trouver un programme commun et définir la répartition des circonscriptions par parti ont été les points bloquants de l’accord. La gauche a finalement accepté et dévoilé la répartition des candidatures sur le territoire. Les candidats de chaque circonscription sont désormais connus. La France Insoumise est le parti le plus représenté avec cinq candidats. Le Nouveau Front Populaire investi trois candidats socialistes, deux communistes et deux écologistes en Franche-Comté.

En 2022, le PS ne comptait aucun candidat en Franche-Comté au sein du Nupes. Il obtient aujourd’hui trois circonscriptions, au détriment de LFI.

Dans le Doubs

  • Pour la 1ère circonscription du Doubs, c’est LFI qui représentera le Nouveau Front Populaire. Séverine Veziés est la candidate désignée. En 2022, le candidat LFI a été battu par Laurent Croizier (Modem) qui a rassemblé 51,88 % des voix au second tour.

L’ancienne candidate aux élections législatives de 2022, Séverine Véziès, est la candidate LFI du Nouveau Front Populaire

© France Télévisions

  • Dans la 2e circonscription du département, l’écologiste Dominique Voynet portera les couleurs de l’union de la gauche. L’ancien ministre de l’Environnement et député du Jura a obtenu une investiture dans une circonscription convoitée puisque, aux élections européennes, tous les partis de gauche réunis ont accumulé 35% des voix, devant le Rassemblement national.

L’ancien ministre Dominique Voynet est le candidat du Nouveau Front populaire dans la 2e circonscription du Doubs.

© France Télévisions

  • La candidate communiste Virginie Dayet est la candidate désignée dans la 3e circonscription du Doubs. Le maire de Randevillers avait déjà été choisi lors des élections législatives de 2022 par Nupes pour représenter la gauche dans cette circonscription (éliminée dès le premier tour).
  • Dans la 4e circonscription, le PS représentera le Nouveau Front populaire en la personne de Magali Duvernois. Elle est maire d’Exincourt. L’ancien sénateur Martial Bourquin est son adjoint.
  • Pour la 5e circonscription du Doubs, Matthieu Cassez (LFI) sera le candidat de gauche.

Dans le Jura

  • La France Insoumise représentera la gauche dans la 1ère circonscription du Jura avec son candidat Anthony Brondel. Déjà candidat aux élections législatives de 2022 sous la bannière Nupes (LFI) dans cette première circonscription, il atteint le second tour. Il a perdu avec seulement 43,78 % des voix face à Danielle Brulebois (Renaissance).
  • Dans la 2e circonscription, Evelyne Ternant du Parti communiste français sera candidate aux élections législatives. Lors des élections législatives de 2022,Elle a perdu avec un score de 37,90 % des suffrages exprimés face à Marie-Christine Dalloz (Les Républicains).
  • La 3e circonscription du Jura est attribuée aux écologistes. Hervé Prat est le candidat retenu par le Nouveau Front populaire. Lui aussi était déjà candidat en 2022.

En Haute-Saône

  • Dans la 1ère circonscription du département, Sébastien Poyard (LFI) portera les couleurs de l’alliance des gauches.
  • Le maire PS de Lure et vice-président du Conseil régional, Eric Houlley, est le candidat du Nouveau Front populaire dans la 2e circonscription de la Haute-Saône.

Sur le Territoire de Belfort

  • Pour la 1ère circonscription du département, Marie-Eve Belorgey, première députée fédérale du PS, sera la candidate de la gauche.
  • Le député LFI sortant, Florian Chauche, se présente sous la bannière du Nouveau Front populaire dans la 2e circonscription du département.
Le député LFI sortant, Florian Chauche, se présente aux législatives de 2024

Le député LFI sortant, Florian Chauche, se présente aux législatives de 2024

© France Télévisions

Les dirigeants de gauche réunis sous la bannière du Nouveau Front populaire ont dévoilé ce vendredi midi les premières mesures de leur programme commun. «Nous sommes au rendez-vous de l’histoire»» ont-ils déclaré, se félicitant d’être parvenus à un accord.

L’alliance de gauche a annoncé 150 mesures de son programme. Parmi les plus fortes, l’abrogation des réformes contestées de l’assurance chômage et des retraites. Le Nouveau Front populaire s’engage à abaisser l’âge de la retraite à 60 ans dans les 15 jours suivant le second tour, en cas de victoire de la gauche.

D’autres mesures attendues sont celles concernant le pouvoir d’achat. L’alliance de gauche prévoit de geler les prix des biens essentiels comme l’alimentation et l’énergie. Le salaire minimum serait également porté à 1.600 euros.

Du côté des mesures internationales, les différentes parties se sont accordées sur l’épineux sujet du conflit entre le Hamas et Israël qui divise au sein de l’alliance. Le Nouveau Front populaire condamne « les massacres terroristes » du 7 octobre 2023 et exige la libération des otages. L’une des mesures prévoit la reconnaissance d’un État palestinien.

Parmi les autres mesures phares, l’abrogation de la loi immigration, la mise en place d’une loi climat énergie ou encore une « école vraiment gratuite » comprenant la cantine et le transport scolaire gratuits et même les fournitures.

La campagne officielle pour les élections législatives débutera lundi 17 juin. En cas de victoire du Nouveau Front populaire le 7 juillet, les représentants des partis de gauche ont annoncé que ce serait le parti ayant remporté le plus de circonscriptions qui proposerait un nom pour le poste de Premier ministre.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le baseball féminin en plein essor au Québec – .
NEXT Ouverture d’un parking temporaire de 240 places à proximité de la gare de Bastia – .