24 fenêtres sur l’été en Haute-Yamaska, d’hier à aujourd’hui

24 fenêtres sur l’été en Haute-Yamaska, d’hier à aujourd’hui
24 fenêtres sur l’été en Haute-Yamaska, d’hier à aujourd’hui

L’historien Mario Gendron et la directrice générale du SHHY, Cecilia Capocchi, ont constitué une sélection couvrant un spectre de 98 ans. Elle a été installée sur le site de l’ancienne usine Miner Rubber, accessible via la passerelle qui surplombe la rivière Yamaska, au centre-ville de Granby.

« Nous souhaitions un thème qui nous laisse une certaine latitude dans le choix des photos. Nous montons l’exposition en juin, le lien s’est donc fait assez facilement. Les gens adorent l’été, et nous aussi ! a déclaré Mme Capocchi.

Dès notre arrivée sur la glace, nous avons vite remarqué la grande place prise par la natation et la voile dans l’exposition. Des plaisirs simples qui ont fait le bonheur de nombreuses personnes à une époque où les options étaient bien moins nombreuses.

« La plage familiale de Roxton Pond était quelque chose. Des centaines et des centaines de jeunes s’y sont rendus. Ils n’étaient pas devant leur ordinateur ni en train de jouer à des jeux vidéo ! a souligné Mario Gendron.

La directrice générale de la Société historique de la Haute-Yamaska, Cecilia Capocchi a rencontré les visiteurs en compagnie de son collègue Louis-Charles Cloutier Blain (à droite) et de l’historien Mario Gendron lors d’un vernissage tenu dans une ambiance très détendue jeudi soir. (Stéphane Champagne/La Voix de l’Est)

Mémoires urbaines et rurales

Ce dernier estime avoir contribué à une exposition « très sociale ». Il est en effet parsemé de nombreux clins d’œil à des classiques urbains comme le Zoo et le Festival des Mascottes.

L’aspect rural reste néanmoins très présent, entre autres avec ces deux jeunes filles qui se promènent le long d’un chemin de campagne. Ou le portrait d’une famille d’agriculteurs profitant d’un repos bien mérité à Saint-Alphonse.

« Avant les années 1970, la vie agricole était extrêmement importante. Puis, les modes traditionnels se sont effondrés, avec l’arrivée des porcheries et des grands poulaillers industriels », explique M. Gendron.

Les amateurs de sport ne sont pas oubliés. Ils pourront observer une photo prise près d’un court de tennis en 1924, et une autre prise par notre confrère Stéphane Champagne lors de l’International de Football Jean-Yves Phaneuf en 2022. Jean-Paul Matton l’avait immortalisée, avec une netteté assez étonnante, la célébrations d’un club de baseball de Granby au « Stade » de la rue Laval.

Outre son caractère ludique, l’exposition Vivez l’été ! permettra à de nombreux visiteurs d’en apprendre davantage sur l’histoire locale. En toute transparence, l’auteur de ces lignes ne savait rien des Travaux des Terrains de Jeux, « l’ancêtre des Loisirs Granby ». Et aussi l’ancienne plage de Mawcook, qui comprenait apparemment une salle de danse et même une piste de karting !

L’exposition sera accessible jusqu’à nouvel ordre. En fait, il pourrait même demeurer en place l’hiver prochain, pour nous aider à patienter avant le retour de la saison estivale.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT un village entier dénonce sa conduite jugée dangereuse, le conducteur condamné