Un engagement ferme pour la phase 1 du tramway uniquement

Un engagement ferme pour la phase 1 du tramway uniquement
Un engagement ferme pour la phase 1 du tramway uniquement

Le gouvernement Legault s’engage à construire une première ligne de tramway au Québec, du secteur Le Gendre jusqu’à Charlesbourg, selon les recommandations du rapport déposé mercredi par la filiale infrastructures de la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ Infra).

Le Premier ministre souligne le travail des experts à l’origine du rapport qui a permis une réduction significative des coûts par rapport à l’ancien projetnotamment en proposant des rames de tramway plus courtes, ce qui permet de réduire la taille de certaines infrastructures.

Toutefois, l’engagement de François Legault s’arrête aux 19 premiers kilomètres de tramway, dont le coût a été estimé à 5,3 milliards de dollars par année. Caisse Ci-dessous.

Tout le reste du plan CITÉ dévoilé mercredi, un projet de 15 milliards de dollars sur 15 ans, devra faire l’objet de discussions avec Québec et Lévis. Le projet comprend notamment des lignes de service d’autobus rapides (SRB) sur les boulevards Charest et Guillaume-Couture et 30 km de voies réservées pour diriger les usagers des transports en commun de la périphérie vers le tramway.

La carte du plan appelé Circuit intégré de transport express (CITÉ) dévoilée mercredi par CDPQ Infra

Photo : Radio-Canada / Olivia Laperrière-Roy

Un tunnel dédié au tramway entre les centres-villes de Québec et Lévis, qui devrait être envisagé à partir de 2035, n’est pas non plus dans les cartons. les priorités du gouvernement Legault. Nous ne sommes pas près de travailler sur un projet de liaison fluviale pour les transports publicsa déclaré le Premier ministre lors du même point de presse où il s’est engagé à construire un nouveau pont autoroutier à l’Est.

Pas de délais

Bien que Caisse Infra estime qu’il est possible de livrer un tramway d’ici 2030, à condition qu’il soit opérationnel rapidement ; le ministre des Transports n’était pas prêt jeudi à avancer une date de mise en service.

Je veux que nous restions rationnels quant au fait que ce ne sont pas des projets que nous pouvons réaliser du jour au lendemain. Aujourd’hui, nous nous engageons résolument à les livrerfait valoir Geneviève Guilbault.

Ouvrir en mode plein écran

Accompagné de trois ministres de la région, le premier ministre François Legault a donné le feu vert au troisième projet de liaison autoroutière et à la première phase du tramway.

Photo : La Presse Canadienne / Jacques Boissinot

Le ministre confirme également l’intérêt du gouvernement à travailler avec Caisse Infra pour réaliser le projet. J’ai souvent dit que la Caisse avait une expertise reconnue. […] Éventuellement, nous aurons une agence, Mobilité infra Québec, qui pourrait peut-être prendre le relais.

Dans une réaction écrite, le maire de Québec, Bruno Marchand, ravi que le gouvernement confirme immédiatement la mise en œuvre de la première phase du plan CITÉ, dans laquelle [sont prévus] un tramway, un SRB et un réseau de bus amélioré pour mieux desservir tous les secteurs de la ville.

Plusieurs autres organisations favorables au projet de tramway ont également salué une journée historique pour les transports publics dans la région de Québec.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT un village entier dénonce sa conduite jugée dangereuse, le conducteur condamné