le RN dévoile ses candidats, dont plusieurs LR et « une surprise »

le RN dévoile ses candidats, dont plusieurs LR et « une surprise »
le RN dévoile ses candidats, dont plusieurs LR et « une surprise »

Par

Maxime Berthelot

Publié le

13 juin 2024 à 17h01
; mis à jour le 13 juin 2024 à 17h09

Voir mon actualité
Suivre La République de Seine et Marne

La liste a été validée mercredi soir, dans le cadre de l’accord entre Eric Ciotti, président désormais contesté du Les Républicains (LR) Et le Rassemblement National (RN).

Ce jeudi 13 juin 2024le parti frontiste révélé ses candidats aux élections législatives anticipées de 30 juin et 7 juillet prochain en Seine-et-Marne. En son sein, et c’est la grande nouveauté de cette élection, deux membres des Républicains, dont un élu, mais aussi un candidat qui était encore chez LR l’année dernière.

Je me réjouis de ces candidatures, je réclame depuis longtemps cette union des droits. Deux options s’offraient aux LR : mourir seuls, ou nous rejoindre. Je pense qu’Eric Ciotti a fait le bon choix. Les autres s’enferment dans leur brevet de chiraquisme ridicule. Ils seront balayés.

Aymeric Durox, sénateur et délégué départemental RN de Seine-et-Marne

Trois candidats déjà là en 2022 et plusieurs parachutés en

Investi par le RN, Théo Michel, vice-président des Républicains et élu parmi 17e quartier de Parisest candidat au 1D circonscription, celle de Melun. Il est accompagné dans 5e (Coulommiers Serris) par Philippe FontanaUN Avocat parisien également insert LR. Tous deux étaient parachuté dans le cadre de l’alliance dirigée par Eric Ciotti.

« Dans le 3e circonscription (Montereau-Moret), notre candidat sera Davy Brun, maire de Quiers, qui était encore chez LR il y a un an, précise Aymeric Durox, ancien élu municipal de Nangis. Je l’ai rencontré sur les bancs du conseil communautaire de Brie Nangissienne. Nous étions les plus jeunes. »

Vidéos : actuellement sur Actu

Autre part, Agnès LaffiteDélégué RN des Hauts-de-Seine, s’implique dans le 7e circonscription (Villparisis-Claye) avec Renaud Hée, son remplaçant de Claye-Souilly. Manon Mourgèreselle part à la conquête du Palais Bourbon au 8e circonscription électorale (Ozoir-Pontault-Combault)Quand Pryscillia Braque s’attaque au dixe (Chelles-Noisiel).

Enfin, Aymeric Durox, candidat en 4e circonscription (Provins-Nangis-Rozay-en-Brie) en 2022, avant d’être élu sénateur un an plus tard, laisse sa place à Julien Limongi, qu’il n’hésite pas à qualifier “ du futur député ».

Julien Limongi est délégué départemental du Rassemblement national des jeunes (RNJ) en Seine-et-Marne et collaborateur parlementaire de Julien Rancoule, député RN sortant de l’Aude.

Aymeric Durox, sénateur et délégué départemental RN de Seine-et-Marne

Face au socialiste Olivier Faure, le RN promet « une surprise qui risque de faire du bruit »

Sur les onze candidats désignés par le RN en Seine-et-Marne lors des élections législatives de 2022, seuls trois reviennent en campagne : Béatrice Roullaud (député sortant au 6e circonscription électorale), Ivanka Dimitrová (2e circonscription) et Morgane Vanacker (9e circonscription électorale).

Ce qui reste inconnu, c’est qui sera candidat à le 11e circonscription électorale (Combs-la-Ville – Savigny-le-Temple), celui d’Olivier Faure, patron du Parti socialiste (PS) ?

C’est encore en négociation, mais je vous promets une surprise qui risque de faire du bruit. La gauche s’est compromise dans une alliance honteuse, celle de la haine, allant des radicaux-socialistes au NPA (Nouveau Parti anticapitaliste, ndlr), dont Olivier Faure a laissé entendre qu’il n’était pas contre le fait d’obtenir des investitures. . Honte au PS de se gâcher et de balayer sous le tapis ses désaccords avec LFI pour sauver ses sièges.

Aymeric Durox, sénateur et délégué départemental RN de Seine-et-Marne

En 2022, Martine Demonchy (investie ce jeudi 13 juin 2024 dans le 1D circonscription, avant d’être victime de l’accord Ciotti-RN au profit de Théo Michel, candidat LR), était arrivé en 3e position avec 17,53% des voix, éliminé dès le premier tour, loin derrière le leader socialiste et ses 46,90%.

Élections législatives 2024 : les candidats désignés par le RN en Seine-et-Marne

  1. circonscription : Thé Michel (LR) (suppléant : Eric Giacomini)
  2. Circonscription : Ivanka Dimitrova (David Gil)
  3. circonscription : Davy Brun (ex LR) (Xavier Mallet)
  4. Circonscription : Julien Limongi (Patrice Varéa)
  5. circonscription : Philippe Fontana (LR) (Fabien Vallée)
  6. circonscription : Béatrice Roullaud (députée RN sortante) (Alain Rouvellat)
  7. Circonscription : Agnès Laffite (Renaud Hée)
  8. Circonscription : Manon Mourgères (Teddy Robin)
  9. Circonscription : Morgann Vanacker (Maximilien Dufour)
  10. Circonscription : Pryscillia Brach (Nicolas Nunez)
  11. circonscription : candidature toujours en négociation

Suivez toute l’actualité de vos villes et médias préférés en vous abonnant à Mon Actu.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Aubameyang annonce son départ de l’OM – .
NEXT un village entier dénonce sa conduite jugée dangereuse, le conducteur condamné