des écolières d’Amou remportent un concours national de lancement de fusée

des écolières d’Amou remportent un concours national de lancement de fusée
des écolières d’Amou remportent un concours national de lancement de fusée

Depuis octobre 2023, le collège du Pays des Luys, à Amou, s’est lancé dans la construction de mini-fusées dans le cadre du Rocketry challenge, un événement parrainé entre autres par Arianegroup, le Centre national d’études spatiales, Lacq Odyssée et Plan…

Depuis octobre 2023, le collège du Pays des Luys, à Amou, s’est lancé dans la construction de mini-fusées dans le cadre du Rocketry challenge, un événement parrainé entre autres par Arianegroup, le Centre national d’études spatiales, Lacq Odyssée et Science planète.

Sous la direction de leurs professeurs Jacques Larrègle et Jérôme Guiraudon, une douzaine d’élèves de quatrième ont relevé le défi d’envoyer leur fusée à 250 mètres d’altitude et de la ramener sur terre, sous parachute, en 43 secondes et en gardant un œuf intact. à l’intérieur. « Nos élèves se sont vraiment pris au jeu et ont travaillé dur pour construire et lancer leur fusée », souligne Didier Marque, le proviseur, coordinateur du projet de l’école.

Les 25 et 26 mai, les finales se sont déroulées à l’aérodrome de Biscarrosse. Si, lors de la première journée, les engins ont connu des fortunes diverses, la fusée « Naloma », de Lola Courbaigts, Manon Bachacou et Eleana Busson, a atteint la finale.

“L’aventure n’est pas terminée”

Après une présentation en partie en anglais, un nouveau cliché a assuré la consécration des jeunes filles, devenues championnes nationales. « On était déjà contentes d’être en finale mais, quand on a gagné, on était très émues et on avait du mal à se rendre compte de ce qui nous arrivait », racontent Eléana et Manon, surprises et ravies.

« Nous nous sommes inscrits au projet par curiosité et nous sommes rapidement entrés dans le jeu », poursuit Lola. C’était très exigeant et nécessitait des investissements. Petit à petit, nous avons appris à travailler en groupe et avons pris confiance. »

Les professeurs ont pu exprimer leur joie à l’issue du concours. « Nous sommes fiers du résultat et de l’investissement des étudiants, de la présentation du projet à la remise du trophée. Mais l’aventure n’est pas terminée et il faut encore préparer les événements à venir. »

En effet, un nouveau défi s’impose désormais puisque les filles défendront les couleurs de la France lors du Farnborough International Airshow, en Angleterre, les 25 et 26 juillet.

#Français

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV LFI annonce une candidature face à un élu PCF sortant en Seine-Saint-Denis
NEXT les marathons « Mon Incroyable Territoire » continuent leur voyage