Dans la communauté de communes Cœur de Lozère, la qualité de l’eau potable est conforme aux normes sanitaires

Dans la communauté de communes Cœur de Lozère, la qualité de l’eau potable est conforme aux normes sanitaires
Dans la communauté de communes Cœur de Lozère, la qualité de l’eau potable est conforme aux normes sanitaires

L’Agence Régionale de Santé confirme la bonne qualité de l’eau à Mende.

L’Agence Régionale de Santé (ARS) confirme la bonne qualité de l’eau destinée à la consommation humaine à Mende. La région, comme la Lozère, ont été alertées l’automne dernier d’un risque potentiel lié à la qualité des eaux destinées à la consommation humaine.

Ainsi, l’ARS a réalisé des analyses qui révèlent de très bons résultats. Le maire Laurent Suau veut donc rassurer la population. En effet, la réglementation relative à la qualité des eaux destinées à la consommation humaine a intégré de nouveaux paramètres dans le contrôle sanitaire des eaux destinées à la consommation humaine.

Nouveaux composants intégrés

Parmi ces nouveaux composés à rechercher figurent, à compter du 1er janvier 2026, les composés poly et perfluorés alkylés (PFAS). L’ARS Occitanie a décidé de mener, dès cette année, une campagne de prélèvements et d’analyses exploratoires portant notamment sur la vingtaine de PFAS prévues par la réglementation. Sur les dix-neuf prélèvements effectués sur l’ensemble du département, aucun n’a dépassé les valeurs limites.

Pour la communauté de communes Cœur de Lozère, des prélèvements ont été réalisés à Mende, Barjac et Saint-Bauzile (les Fonts). Sur ces sites, les analyses montrent qu’en moyenne, sur la somme de vingt substances perfluoroalkylées, les mesures sont cinquante fois inférieures à la limite. La bonne qualité de l’eau de Mende est ainsi confirmée, selon les sources officielles.
Disponible sur occitanie.ars.sante.fr/les-resultats-du-controle-sanitaire

#Français

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Procès-verbal de l’Assemblée Générale 2024 de La Manche
NEXT Denis Coderre prendra sa « décision officielle » vendredi