Moselle. La Ville de Metz prête à accueillir les réfugiés de Gaza

Moselle. La Ville de Metz prête à accueillir les réfugiés de Gaza
Moselle. La Ville de Metz prête à accueillir les réfugiés de Gaza

Le 16 février, la Cour nationale du droit d’asile (CDNA) a pris en considération « la situation de violence aveugle d’une intensité exceptionnelle dans la bande de Gaza. » Elle a ainsi ouvert la voie à la protection des Palestiniens. Parallèlement, le rapport 2023 de l’Agence de l’Union européenne pour l’asile indique que 11 600 Palestiniens ont demandé l’asile.

« Une tradition humaniste »

C’est dans cette logique que le maire de Metz, François Grosdidier, a déclaré ce mercredi soir, dans un communiqué, que « la Ville de Metz se porte volontaire auprès du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères pour accueillir les familles fuyant la guerre à Gaza. »

« La guerre à Gaza suite au pogrom et à la prise d’otages du 7 octobre provoque une immense tragédie humanitaire et affecte les populations contraintes de quitter ce territoire devenu un champ de bataille, sans abri possible. Fidèle à sa tradition humaniste au sein de toutes les communes, la Ville de Metz a toujours contribué à l’accueil des réfugiés victimes de guerre. Mon premier engagement public, lorsque j’étais adolescent, a été de participer à l’accueil des réfugiés d’Asie du Sud-Est à Metz », a déclaré le maire de Metz. «Metz n’a jamais renié cette tradition humaniste dans la période la plus récente, accueillant notamment des réfugiés syriens et ukrainiens. »

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur ” J’accepte “des cookies et autres traceurs seront placés et vous pourrez visualiser le contenu (Plus d’information).

En cliquant sur “J’accepte tous les cookies”vous autorisez le dépôt de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous pouvez retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.
Gérer mes choix


J’accepte
J’accepte tous les cookies

«On sait se mobiliser»

Contacté, le maire de Metz a réaffirmé cet engagement qui passera par le ministère des Affaires étrangères. L’éventuelle arrivée des réfugiés sera effectuée par le corps consulaire français. « Pour l’instant, cela ne concerne que très peu de personnes. Nous ne disposons pas de chiffres identifiés. Cela pourrait être très évolutif. Le ministère a demandé quelles villes étaient susceptibles de s’organiser pour les accueillir ; comme nous l’étions et comme nous le sommes toujours pour les Ukrainiens, nous avons répondu. »

Concernant l’organisation de cet accueil, François Grosdidier a rappelé que Metz savait « faire les choses vite. Nous avons pu le faire très rapidement, en quelques jours, pour les Ukrainiens. Nous savons nous mobiliser. »

#Français

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Les Sables-d’Olonne Grande Plage Vendée. Dimanche 16 juin 2024
NEXT OM. Bain de foule et premier projet associatif pour Iliman Ndiaye au Sénégal