Femme de 93 ans tuée par un chien après avoir été attaquée dans un cimetière

Femme de 93 ans tuée par un chien après avoir été attaquée dans un cimetière
Femme de 93 ans tuée par un chien après avoir été attaquée dans un cimetière

Mise à jour 30 mai 2024 à 14h29

Publié le 30 mai 2024 à 14h16 par Sharleen McAleavy

Dans le Gard, une femme de 93 ans est décédée après avoir été attaquée par un chien. Deux suspects ont été placés en garde à vue.

>>>>>>

© Linda Gerbec / Katie Bernotsky / Unsplash

Une Gardienne de 93 ans tuée par un chien attaquant un cimetière fait la une

C’est une nouvelle qui vous fera frissonner le dos. Dans le Gard, Une femme de 93 ans décède après une violente attaque par un chien. Une enquête est en cours pour déterminer les circonstances de son décès, mais la police a déjà annoncé avoir procédé à deux gardes à vue. Voici ce que vous devez savoir.

Découvrez notre dernier podcast

Une femme de 93 ans tuée par un chien

Les faits se sont déroulés ce mardi 28 mai 2024. Dans le petit village de Canaules-et-Argentières, une femme de 93 ans se rendait au cimetière du village, les bras chargés de pots de fleurs à déposer sur les tombes, quand elle a été attaquée par un chien. L’animal lui sauta à la gorge. L’attaque a été si violente que la femme est morte suite à ses blessures.

Les secours ont tenté de sauver la victime pendant 45 minutes, en vain. Le procureur a révélé le nom de la victime, Annette Guibal, qui se trouve être l’ancien maire du villagede 2001 à 2014. Sa mort tragique a bouleversé le cœur même de ce petit village de 500 habitants.

Deux suspects ont été placés en garde à vue

C’est une jeune fille de 18 ans, témoin de la scène, qui a donné l’alerte et appelé la police. Lorsque les secours sont arrivés sur place, elle leur a expliqué que la femme avait été attaquée par un chien errant. Pourtant, la jeune femme est apprentie dans un centre canin, et elle promenait trois chiens pendant le drame : un Dogue argentin, un berger australien et un Staffordshire bull terrier.

Le parquet chargé du dossier a ouvert une enquête pour homicide involontaire. C’est dans ce contexte que la police a interpellé deux personnes avant de les placer en garde à vue. Selon une Source proche de l’enquête, les deux suspects seraient la jeune femme et le propriétaire du centre canin. Une autopsie doit être pratiquée ce vendredi 31 mai 2024.

Source utilisée :

Actualités17

#Français

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV les résultats des élections à Clermont et dans le Puy-de-Dôme
NEXT Maison Bretonne, la véritable crêperie bretonne à Saint-Paul