Selon France Travail, les intentions d’embauche sont en baisse dans le Morbihan

Selon France Travail, les intentions d’embauche sont en baisse dans le Morbihan
Selon France Travail, les intentions d’embauche sont en baisse dans le Morbihan

France Travail a dévoilé mercredi 29 mai 2024 les résultats de son enquête sur les intentions d’embauche qu’elle mène chaque année, avec le Credoc. En Bretagne, 20 996 établissements ont répondu à cette enquête, dont 4 645 dans le Morbihan. En 2020, le Morbihan comptait plus de 20 000 entreprises. Dans ces réponses, on retrouve 152 944 intentions d’embauche en Bretagne, en baisse de 6,4% par rapport à 2023, dont 33 938 intentions d’embauche dans le Morbihan, en baisse de 9%. transmet Rozenn Bernard, directrice territoriale de France Travail dans le Morbihan.

Agroalimentaire au nord, saisonniers au sud

Les intentions d’embauche ne sont pas réparties de manière homogène au sein du département. Ainsi, Vannes affiche une baisse de près de 13% alors qu’Auray et Ploërmel ne reculent que de 1,9%. Il est normal que ce soit Vannes qui affiche le plus mauvais score car c’est le premier bassin d’emploi du département, celui qui concentre le plus d’offres. souligne Rozenn Bernard.

Les secteurs côtiers sont également très marqués par la saisonnalité des offres. À Auray, 65 % des intentions concernent des emplois saisonniers, 40 % à Vannes et 35 % dans toute la Bretagne. En termes de secteurs qui recrutent, l’hôtellerie-restauration arrive en tête en Bretagne avec 16%, tandis que dans le Morbihan ils sont 19%, à Auray ils sont 30% et à Vannes 24%. . Les services à la personne arrivent devant la santé à Vannes avec 11% et 14% à Lorient. À Ploërmel et Pontivy, 18 % des intentions d’embauche se situent dans l’industrie agroalimentaire.

6% de taux de chômage

Les entreprises ont également été interrogées sur les métiers qu’elles recherchent le plus : les serveurs de bars et de restaurants sont les plus demandés, devant les aides de cuisine, les cuisiniers, les aides à domicile et les aides-soignants, ainsi que les ouvriers non qualifiés, notamment dans les bassins d’emploi de Ploërmel et Pontivy.

Toutes les agences France Travail ont partagé ces statistiques avec les conseillers, afin d’accompagner au mieux les demandeurs d’emploi et d’adapter les formations. Le taux de chômage reste très faible dans le Morbihan, à savoir 6%, il est de 6,4% à Lorient, 5,7% à Vannes : Ce qui accentue les difficultés de recrutement.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV cinq départements placés en vigilance orange ce mardi
NEXT Pontarlier. Quelques idées de sorties dans le Haut-Doubs pour le week-end du 1er et 2 juin