Les employés municipaux en grève à Tulle

« Tout ce qu’on nous a proposé, c’est un nouveau planning de rendez-vous ». C’est le résultat de la réunion, qui s’est tenue ce mercredi 29 mai 2024, dans la matinée, entre les représentants syndicaux des agents municipaux de la ville de Tulle et le Maire. Un rassemblement a été organisé à 10h30 place Carnot pour qu’ils puissent se faire entendre.

Des salaires augmentés et de meilleures conditions de travail

Au cœur du mécontentement des agents : des salaires bien trop bas, ou encore le manque de personnel. Certains agents, comme ceux du Centre Municipal de Santé, n’ont jamais vu la couleur de certaines primes. « Par rapport au Ségur, il y a eu une augmentation des salaires, catégorie par catégorie, et il n’y a rien eu pour le CMS. Un amendement a été déposé devant l’Assemblée Nationale, et approuvé à la majorité »explique Christine Souletie, de la CGT.

Mais alors, quel est le problème ? Les agents n’ont jamais reçu cette prime pour les « oubliés de Ségur ». « Sur le décret, on voit très clairement que le CMS de Tulle s’est vu doté d’une dotation de 15 230 € pour son personnel. Mais aujourd’hui, la communauté nous dit « nous gardons cette dotation pour le Centre de Santé, qui est déficitaire, et nous ne la reversons pas au personnel ».

Une action en justice?

Selon la délégation reçue ce matin, cette décision de la mairie de Tulle ne serait pas illégale. « Ce n’est pas une question de détournement de fonds. L’esprit de l’amendement est de rembourser à la personne, mais le décret n’est pas suffisamment clair et précis à ce sujet »déplore le délégué CGT. « D’un autre côté, nous pensons que c’est profondément injuste. Il n’y a pas que la loi, il y a aussi la morale. »

« Il ne faut pas oublier que les personnels de santé étaient en première ligne, rappelons-nous la crise sanitaire. Quand il a fallu y faire face, ils étaient là, souvenez-vous des applaudissements, etc. La fonction publique n’a pas vocation à être bénéficiaire. L’hôpital public est en déficit, la prime a été attribuée aux agents. L’Éducation nationale est en déficit, nous ne fermons pas les collèges et lycées. Aujourd’hui, on dit que cette prime va au staff.

Fin des interdictions de territoire et nouvelles rencontres

Pourtant, à ce sujet, le maire de Tulle a été très clair. « Concernant cette prime du Ségur, on nous a dit qu’elle ne serait pas acceptée. Pour le reste, nous avons juste un calendrier de nouvelles réunions à venir pour discuter de certains points bien précis »explique Christine.

Une situation qu’elle déplore. « En tout cas, nous leur avons dit que le personnel n’était pas responsable du déficit. Nous avions même salué, à l’époque, la décision de la communauté de créer ce CMS, car il correspondait à un besoin social de la population, en matière de déserts médicaux, etc. Mais nous souhaitons qu’il continue d’exister et qu’il se renforce, car il s’agit de 3 500 patients.

Cette prime aurait pu représenter 2 530 € bruts, pour les 6 agents concernés. « Cette répartition peut se faire différemment, il faut qu’il y ait un geste de leur part. Nous ne sommes pas fermés à la discussion, qu’ils puissent en garder un peu pour combler le déficit et en offrir une partie au staff… Mais il faut qu’ils en voient la couleur”conclut-elle.

De nouvelles discussions devraient donc avoir lieu prochainement sur d’autres sujets.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Les proches des malades mentaux peuvent demander une indemnisation
NEXT sur la 6ème circonscription du Gard, une malédiction pour les militants écologistes – Actualités – .