Le cinquième mineur accusé d’avoir poignardé un sans-abri de Toronto veut plaider coupable

À Toronto, une autre adolescente accusée du meurtre d’un sans-abri dans la ville en 2022 a déclaré devant un tribunal pour adolescents qu’elle souhaitait plaider coupable. Elle rejoint ainsi quatre de ses coaccusés qui avaient déjà fait savoir, mi-mai, leur intention de faire de même.

La procureure de la Couronne, Mary Humphrey, a suggéré que le mineur No 6 plaideraient coupable à une accusation moindre d’homicide involontaire lors d’une brève audience mercredi après-midi au palais de justice du centre-ville.

L’avocate du prévenu, Anne-Marie Morphew, a corroboré les faits et les dates des prochaines comparutions de son client à ce sujet.

Le plaidoyer de culpabilité sera officiellement présenté le 24 juin. L’audience de détermination de la peine est déjà fixée aux 5 et 6 septembre et la sentence sera prononcée le 1er septembre.euh octobre.

Ken Lee a été victime d’une agression mortelle à l’arme blanche survenue dans la nuit du 17 au 18 décembre 2022 à Toronto, selon la police.

Photo : Fourni par le service de police de Toronto

Le juge qui a présidé l’enquête préliminaire sur les 8 mineurs a décidé le 10 mai 2024 de les traduire tous devant la Cour supérieure de justice de l’Ontario pour un procès avec jury.

Il a été décidé que six mineurs feraient face, comme prévu, à des accusations de meurtre non prémédité, mais que les deux autres feraient face à des accusations moindres, à savoir homicide involontaire.

Les négociations à huis clos se sont poursuivies à la suite de cette enquête en vue d’une résolution pour certains d’entre eux.

>>>>

Ouvrir en mode plein écran

L’audience collective de libération sous caution de sept des huit adolescents a eu lieu le 20 janvier 2023, ce qui a permis à la procureure Sarah de Filippis de transmettre ses preuves à tous les avocats de la défense avant le début des audiences individuelles.

Photo : Radio-Canada / Pam Davies

La Couronne s’est toutefois bien gardée de révéler la nature des accusations pour lesquelles les quatre autres mineurs allaient plaider coupables.

Le mineur No 6, qui était présente en ligne mercredi avec Me Morphew, n’a pas pu faire connaître ses intentions comme ses coaccusés, car elle était malade à l’audience du 17 mai.

Adolescentes Nos Les 2, 4 et 5 devront comparaître les 4 et 17 juin pour présenter officiellement leur plaidoyer devant le juge David Rose de la Cour de justice de l’Ontario.

Le mineur No Je dois pour ma part plaider coupable demain, jeudi 30 mai. Elle est la seule encore en détention préventive.

Tous les autres ont été libérés sous caution et assignés à résidence.

>>>>

Ouvrir en mode plein écran

L’adolescent n° 7 comparaît pour la première fois devant la Cour supérieure de l’Ontario (le juge Forestell est mortaise en haut à gauche, la procureure Mary Humphrey au centre et l’avocat de la défense Christopher Caffrey en bas).

Photo : Radio-Canada / Pam Davies

Mineurs Nos 3, 7 et 8, qui ont été transférés à un tribunal supérieur, ont comparu mercredi matin pour la première fois devant la juge Maureen Forestell de la Cour supérieure de l’Ontario.

Leur audience préalable au procès aura lieu vendredi matin à huis clos. Ils devront ensuite revenir devant le magistrat le 4 juin pour connaître la suite.

Aucune date de procès n’a encore été fixée pour eux, mais ils seront réunis devant le même juge et jury.

L’identité des huit adolescents est protégée par la Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents.

Une interdiction de publication affectant cette affaire nous empêche d’en dire davantage.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Saviez-vous que Paris était la capitale de la France dans un quartier plutôt insolite ? – Paris ZigZag – .
NEXT La préfecture de l’Aude traque les nuisances sonores avec une nouvelle réglementation