un “après bien plus intéressant”, visualise Marchand

un “après bien plus intéressant”, visualise Marchand
un “après bien plus intéressant”, visualise Marchand

“Quand on part du point A, qui est actuellement un espace minéralisé avec un parking et rien d’autre, et qu’on se retrouve là avec des logements, des parkings, mais aussi des commerces et des gens qui habitent à proximité de la ville, ce sont des principes intéressants”, a commenté le maire de Québec, concernant le projet de développement prévu par Trudel.

Comme signalé Le soleil Mardi, le promoteur immobilier prévoit de construire des centaines de logements locatifs, des commerces de proximité, une épicerie à fort volume et un hôtel pour remplacer l’actuelle mer de stationnement au coeur de Saint-Roch, d’ici le milieu de l’année. 2027.

Un projet important que Bruno Marchand évite de commenter en profondeur, alors que des consultations publiques sont en cours et d’autres sont encore à venir.

>>>>>>

Le stationnement Dorchester couvre 100 000 pieds carrés. (Laetitia Deconinck/Archives, Le Soleil)

“Nous allons regarder ce que les citoyens en disent”, a-t-il réagi lors d’un point presse sur la construction de nouveaux logements, mercredi à l’hôtel de ville.

Bien que limité dans ses commentaires sur les détails des différents volets du projet présentement sur la table, le maire Marchand ne cache pas son enthousiasme de voir le décor se transformer dans les années à venir.

“Quand on regarde l’avant et l’après, je pense que l’après est beaucoup plus intéressant.”

— Bruno Marchand, maire de Québec

« Je pense que nous avons tout intérêt à développer cette île », dit-il.

Un plus grand nombre d’habitants installés à proximité de la ville contribueront à « créer de la vitalité » dans la basse-ville, prédit-il.

Projet de corde raide

Le bâtiment le plus haut du projet mené par Trudel pourrait atteindre jusqu’à 20 étages. Multifonctionnel, il comprendra des logements, un volet hôtelier et des locaux commerciaux.

Conscient du vertige chez certains, le maire de Québec tempère que chez d’autres, cela suscite l’enthousiasme. Le « volume » du bâtiment, au-delà de sa percée vers le ciel, sera également important, souligne-t-il.

Reste au Québec et au promoteur à se livrer à un funambule.

« Comment trouver cet équilibre qui permet aux gens d’avoir une vie intéressante, d’avoir des commerces de proximité, d’habiter en centre-ville, d’avoir une densification aux bons endroits ? C’est sur cela que nous travaillons avec ce projet. Je comprends qu’il puisse y avoir des peurs, mais il y a une volonté d’entendre les peurs et que cela s’intègre bien dans le quartier”, s’engage-t-il.

>>>>>>

L’immense stationnement Dorchester derrière l’édifice La Fabrique est bordé par les rues Sainte-Hélène, Dorchester, Caron et Saint-Vallier à l’est. (Archives Le Soleil)

Quant à savoir si un nouvel hôtel répondait à un besoin dans Saint-Roch, le maire est resté prudent, préférant miser sur la nécessaire rentabilité des projets privés.

“Que ce soit une bonne idée ou non, nous verrons, nous travaillerons à nouveau avec eux”, a-t-il répondu. C’est un défi immense, car si l’on veut que les projets réussissent, il faut aussi qu’ils soient rentables. C’est facile de gérer l’argent des autres […] mais si le projet n’est pas rentable, il ne sera pas réalisé. Et comme nous avons besoin de logements, il faut trouver l’équilibre.»

Terre « ingrate », projet prometteur

Le chef de l’opposition, Claude Villeneuve, a dit voir d’un bon œil le projet sur cette « zone peu propice au développement ». “Nous suivrons cela avec beaucoup d’intérêt.”

« Je ne suis pas censé avoir de favori, mais si tous les promoteurs pouvaient travailler comme Trudel, je serais très à l’aise. »

— Claude Villeneuve, chef de l’opposition officielle

Le patron d’Équipe Priorité Québec a également eu de bons mots à l’égard du promoteur. «Je ne suis pas pour dire ça, que je suis d’accord avec le maire, parfois», a ironisé Patrick Paquet.

« Pouvons-nous améliorer le projet ? La réponse est oui. Mais j’aime bien, on voit une épicerie tout ça”, a-t-il poursuivi.

Son collègue Stevens Mélançon a également qualifié de « remarquable » l’ouverture de Trudel à la consultation.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Droit au but pour le concours MDLE
NEXT VIDÉO. Boris Diaw et son équipe de Biscarrosse remportent la coupe des Landes de basket