Mountazar Jaffar reste au PS Vaud

Mountazar Jaffar reste au PS Vaud
Mountazar Jaffar reste au PS Vaud

Image : keystone/dr/watson

Interrogé pour des likes sur des tweets antisémites dans le contexte de la guerre meurtrière menée par Israël à Gaza, l’élu lausannois Mountazar Jaffar ne sera pas exclu du Parti socialiste vaudois.

29/05/2024, 15h0429/05/2024, 19h20

Les socialistes vaudois ont tranché : l’élu lausannois Mountazar Jaffar est maintenu dans le parti. Il a risqué l’exclusion après la découverte de tweets qu’il avait appréciés, dont au moins deux pourraient être qualifiés d’antisémites, un troisième émanant du guide suprême iranien, l’ayatollah Khamenei, saluant « les signes de victoire du front de la résistance » à Gaza. Relayé par 24 heures, Dimanche matin était à l’origine de ces révélations, publiées le 12 mai.

Le président du PS Vaud, Romain Pilloud, l’indique à Watson:

«Mountazar Jaffar a été informé de la décision du Parti socialiste vaudois ce mercredi midi par e-mail»

Romain Pilloud

La commission de discipline de l’équipe de formation vaudoise s’est réunie mardi soir à Lausanne en présence de Mountazar Jaffar pour statuer sur son cas. Il encourait, au pire, l’exclusion, au mieux, un blâme, voire aucune sanction. Il échappe finalement à toute sanction formelle.

“Nous avons considéré que la procédure disciplinaire engagée à son encontre méritait un avertissement”

Romain Pilloud

Lors de la réunion de mardi soir, Mountazar Jaffar « a réitéré ses excuses et ses regrets pour ses likes sur les tweets en question, s’est défendu de tout sentiment antisémite, a réaffirmé qu’il ne voulait pas la destruction d’Israël et a assuré qu’il n’avait pas mesuré tous les répercussions de ses likes», rapporte le président du PS Vaud.

Dans la veine du « duo » Alain Soral et Dieudonné

L’un des tweets montrait le palais de l’Elysée surmonté du drapeau français orné de l’étoile de David, symbole du judaïsme et de l’État d’Israël. Un autre était anti-vax, pro-russe et antisémite. Tous deux étaient dans la veine du « duo » Alain Soral et Dieudonné, condamnés à plusieurs reprises pour antisémitisme.

« La décision prise constitue clairement un avertissement. Aucun commentaire antisémite de la part d’un membre du Parti socialiste vaudois ne sera toléré», prévient Romain Pilloud.

Tweets : leur caractère antisémite reconnu

Point important: Mountazar Jaffar a reconnu le caractère antisémite de certains des tweets qu’il a likés, rapporte le président du PS Vaud. De même, il a admis qu’il n’était pas acceptable d’aimer un tweet écrit par le chef d’un « régime d’enfer », l’Iran actuel, selon les mots de Romain Pilloud.

Ce dernier affirme que l’actualité au Moyen-Orient, accablante pour Israël qui poursuit son offensive à Rafah, n’a pas servi de circonstance atténuante dans la décision concernant Mountazar Jaffar. De même, le président du PS Vaud assure que cette décision n’obéit pas à la crainte de réactions à gauche si d’aventure le parti avait décidé d’exclure de ses rangs l’élu lausannois.

Romain Pilloud le souligne :

« Nous condamnons très clairement les massacres de civils perpétrés par l’armée israélienne à Gaza »

Romain Pilloud

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Bacco Gour expose les maux de son école
NEXT suivez le procès de Richard Perez en direct devant la cour d’assises du Gard