deux hommes victimes d’une embuscade après des rendez-vous fixés sur le site Coco

deux hommes victimes d’une embuscade après des rendez-vous fixés sur le site Coco
deux hommes victimes d’une embuscade après des rendez-vous fixés sur le site Coco

Deux hommes ont été victimes de deux embuscades distinctes après avoir organisé des rendez-vous sur le site de rencontres Coco. Les victimes ont été agressées et agressées par des individus.

Coco une fois de plus dans l’actualité. Ce week-end, deux hommes ont été victimes de deux embuscades distinctes après s’être rendus à des réunions dans la commune de Château-Arnoux-Saint-Auban (Alpes-de-Haute-Provence), a appris BFM D’ICI.

Selon nos informations, les deux hommes ont fixé un rendez-vous amoureux via la messagerie de rencontres Coco. Une fois sur place, ils ont été attaqués et agressés par des individus. Choqués, les deux hommes ont décidé de porter plainte. Selon les premiers éléments recueillis, il s’agit de deux cas distincts et l’enquête actuellement menée devra déterminer si les auteurs de ces deux attentats sont les mêmes personnes.

« Je confirme ces deux attaques dans le cadre d’embuscades suite à des rendez-vous pris sur le site Coco. Des informations judiciaires ont été ouvertes ce week-end à la demande du parquet. C’est désormais une information judiciaire qui est ouverte auprès du juge d’instruction de Digne-les-Bains depuis ce mercredi”, indique Rémy Avon, procureur de Digne-les-Bains à BFM DICI.

Un nouveau piège organisé depuis Coco

Depuis plusieurs années, la plateforme Coco est devenue un outil de choix pour les personnes souhaitant organiser des embuscades, visant notamment les homosexuels. Ce site permet des discussions sans modération et est très souvent au cœur de reportages violents.

Pour accéder au site, il n’y a aucune obligation de fournir votre véritable identité. Il vous suffit de saisir un pseudo, de déterminer votre âge, votre sexe et votre code postal. Facilité d’accès permettant à des personnes malveillantes de créer des comptes avec de fausses identités pour piéger leurs correspondants.

Le 21 janvier 2018, Michel Sollossi succombait à ses blessures après avoir été poignardé à plusieurs reprises à son domicile de Cergy (Val-d’Oise). Quelques heures plus tôt, il avait retrouvé un homme rencontré sur Coco à la gare de Pontoise et l’avait fait venir chez lui. Cette rencontre était en fait un piège.

Le 15 avril, Philippe Coopman, 22 ans, est tué dans une embuscade à Grande-Synthe (Nord). L’un des suspects arrêtés a déclaré aux enquêteurs qu’il avait créé un faux profil sur le site Coco, se faisant passer pour une mineure, et qu’il avait pris rendez-vous avec le jeune homme.

La dangerosité du site est régulièrement dénoncée par des associations comme SOS Homophobie et Innocence en Danger. En 2016, l’organisation de défense des enfants avait lancé une pétition pour exiger la fermeture du site.

Valentin Doyen, avec Sylvain Allemand

Les plus lus

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV bientôt 2 nouveaux centres de santé en Picardie Verte ? – .
NEXT Premières cyberattaques avant le sommet du Bürgenstock