Mesure stationnaire et expulsion dans le procès Charlie Hebdo

Mesure stationnaire et expulsion dans le procès Charlie Hebdo
Mesure stationnaire et expulsion dans le procès Charlie Hebdo
>>>>

Keystone-SDA

Ce contenu a été publié sur

29 mai 2024 – 18h53

(Keystone-ATS) Le Tribunal pénal fédéral a prononcé mercredi une mesure stationnaire à l’encontre du Syrien accusé d’avoir menacé la rédaction du journal Charlie Hebdo. Par ailleurs, il a ordonné l’expulsion pour cinq ans de cet homme de 30 ans atteint d’une grave maladie mentale.

Le tribunal a considéré que l’irresponsabilité de l’accusé au moment où il a proféré ses menaces contre le magazine était établie. Cette irresponsabilité constatée par l’expertise psychiatrique justifie la décision du tribunal, a expliqué le président du tribunal des affaires pénales.

Compte tenu de la grave schizophrénie paranoïde chronique dont souffre l’accusé, le risque de commettre d’autres infractions est considéré comme élevé. Une mesure thérapeutique stationnaire en établissement fermé doit être ordonnée, a poursuivi le magistrat. Cette mesure est également dans l’intérêt de cet homme.

“Aucun signe d’intégration”

Rien n’indique que l’accusé souhaite ou ait tenté de s’intégrer dans la société suisse, a noté le président. L’intéressé a perdu son emploi à cause de son « fanatisme religieux » et vit de l’aide sociale.

L’homme lui-même a répété qu’il souhaitait se rendre dans un pays musulman. Cela témoigne de sa volonté de ne pas rester en Suisse. Même après une thérapie réussie, le risque de récidive restera élevé, a ajouté le juge. L’intérêt public à l’expulsion l’emporte sur celui de l’accusé à rester dans notre pays.

Accusé de tentative de coercition, cet homme de 30 ans est accusé d’avoir menacé de mort la rédaction de Charlie Hebdo en janvier 2023. Il entendait dissuader le journal de publier des caricatures du prophète Mahomet.

#Suisse

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le Petit Journal – Tarn et Garonne – 14/06/2024 – Le Petit Journal – .
NEXT Pontarlier. Quelques idées de sorties dans le Haut-Doubs pour le week-end du 1er et 2 juin