Eurê. De 15 à 30 ans de réclusion criminelle pour l’assassinat d’Angélina Dorléans

Eurê. De 15 à 30 ans de réclusion criminelle pour l’assassinat d’Angélina Dorléans
Eurê. De 15 à 30 ans de réclusion criminelle pour l’assassinat d’Angélina Dorléans

Par

Emma Grivotte

Publié le

29 mai 2024 à 17h56

Voir mon actualité
Suivez Le Réveil de Pont-Audemer

Exclamations de joie et applaudissements dans la salle d’audience, de la part des proches deAngélina Dorléans. Le président du tribunal vient d’annoncer la peine de Tiphanie Van Steen, reconnue coupable : 30 ans de réclusion criminelle. Le magistrat doit rappeler tout le monde à l’ordre.

Mardi 27 avril 2021, l’employé agricole a été assassiné dans un embuscade à Morainville-Jouveaux (Eure), par un trio mené par l’ex-compagne jalouse de son compagnon.

Au terme de quatre jours de débats depuis jeudi 23 mai, et plus de cinq heures de délibérations le cinquième jour, le jury populaire de la cour d’assises du tribunal d’Évreux a rendu son verdict ce mercredi 29 mai 2024.

Il était plus sévère en tant qu’avocat général qui défend les intérêts de l’entreprise. «Cela démontre que les éléments de personnalité ont été éclipsés par rapport à la gravité des faits »il analyse.

Deux des trois avocats des parties civiles, Maîtres Nelly Leroux-Bostyn et Emilie Hilliard. ©EG

Des peines d’emprisonnement pénales de 15 à 30 ans

“Je peux comprendre la colère de la famille, ce qui s’est passé est impardonnable et cruel”, a déclaré Jérôme Boucher, 40 ans, comme dernier mot. Le procureur général avait requis 12 ans de réclusion criminelle à son encontre. Le jury populaire n’a constaté aucune altération de son discernement et l’a condamné à 15 ans de réclusion criminelle avec une période de sécurité de 7 ans et demi. Il est également condamné à une interdiction de possession ou de port d’arme pendant 15 ans.

Jérémie Lecomte, 28 ans, qui a procédé à l’étranglement, a tenu à rappeler à la famille de la victime : « Je n’ai pris aucun plaisir à ce moment-là, je suis rongé de l’intérieur et je n’oublierai jamais ce geste, je suis hanté par l’image de cette femme. »

Vidéos : actuellement sur -

Si 20 ans de réclusion criminelle étaient requis contre lui, le jury a décidé à la majorité absolue de le condamner à 28 ans de réclusion criminelle avec une période de sécurité de 14 ans, une interdiction de posséder ou de porter une arme pendant 15 ans et une peine d’inéligibilité.

L’instigateur du crime, Tiphanie Van Steen, qui a fêté aujourd’hui ses 29 ans, a lu les quelques mots qu’elle avait écrit au préalable : « Je me sens entièrement responsable de la mort d’Angélina, je sais que je n’ai pas trouvé les mots à la hauteur de ce qui s’est passé. J’ai détruit la famille d’Angelina et je m’en reprocherai toute ma vie. »

Mais ce discours n’a pas adouci les jurés. Elle obtient 30 ans de réclusion criminelle avec une période de sûreté portée aux deux tiers de la peine, soit 20 ans. Il lui est également interdit de détenir ou de porter une arme et d’être sanctionné par une peine d’inéligibilité.

10 jours pour faire appel

Pour les trois condamnés, leurs trois années déjà passées en détention seront soustraites de leur peine.

Ils ont également été condamnés à payer trois des dommages et intérêts aux membres de la famille de la victime, de 25 000 à 50 000 euros pour leurs parents et frère et sœur.

Le trio a 10 jours pour faire appel de la décision.

Suivez toute l’actualité de vos villes et médias préférés en vous abonnant à Mon -.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT Pontarlier. Quelques idées de sorties dans le Haut-Doubs pour le week-end du 1er et 2 juin