il vole une personne handicapée en sortant du tribunal

il vole une personne handicapée en sortant du tribunal
il vole une personne handicapée en sortant du tribunal

Par

Éditorial L’Impartial

Publié le

29 mai 2024 à 18h15

Voir mon actualité
Suivre L’Impartial

Arrivé il y a peu de temps à Gaillon (Eure), ce homme de 51 ans commence à attirer beaucoup d’attention. Et pas vraiment pour de bonnes raisons. FIN avril 2024il a été arrêté à deux reprises par la gendarmerie.

La première fois, dans la nuit de Samedi 20 avril au dimanche 21 avril, il avait caillassé les portes du cinéma à l’aide d’une grosse pierre. Il est ensuite entré dans le hall du Grand Forum et a volé des boissons et de la nourriture.

Dans la foulée, le néo-Gaillonnais, résidant à La Verte-Bonne, s’est emparé d’un scooter électrique. Repéré par les gendarmes de Psig vers 4 heures du matin, il abandonne son véhicule avant d’être interpellé par la patrouille.

Récidiviste et cocaïnomane

Après cette première arrestation, il devait comparaître immédiatement devant le tribunal d’Évreux mais avait demandé l’application du délai de trois mois pour préparer sa défense.

Libéré, ce récidiviste, déjà condamné 22 fois, dont 14 fois pour vol aggravé et recel, aurait logiquement dû rester à l’écart quelques temps. Logiquement seulement…

Il s’en prend à une personne handicapée

Dans début de soirée du 23 avril, de retour à Gaillon, il profite du fait que la porte d’une propriété reste ouverte pour entrer dans la maison. Malgré la présence de l’occupant, une personne handicapée en fauteuil roulant, le voleur a volé de l’argent et plusieurs objets avant de prendre la fuite.

Vidéos : actuellement sur -

La victime ayant porté plainte, la police s’est mise sur la piste de ce cocaïnomane qui vit d’allocations. Lors de la perquisition de son appartement le 27 avril, les enquêteurs ont découvert un coffre-fort. Cet objet avait été volé avant d’être confié au Gaillonnais. Le quinquagénaire est donc poursuivi pour recel ainsi que cambriolage de l’homme en fauteuil roulant.

Deux procès à venir

Placé sous mandat de dépôt le 28 avril jusqu’à sa comparution devant le tribunal correctionnel le vendredi 17 mai, le cambrioleur récidiviste a une nouvelle fois demandé un report du jugement pour le même motif que la fois précédente.

Il comparaîtra en août pour la lapidation et le cambriolage du cinéma et en septembre pour le deuxième vol. Entre-temps, il a été libéré.

Suivez toute l’actualité de vos villes et médias préférés en vous abonnant à Mon -.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Manche. Ce parc éolien s’agrandit avec des machines de nouvelle génération, plus puissantes
NEXT INHABITUEL. Insectes géants et maisons miniatures, les grands et petits mystères de Paris