Au cœur du bras de fer entre Québec et médecins, un modèle d’accès à préserver

Dans les prochains jours, un grand groupe de médecine familiale (GMF) de la Rive-Sud de Montréal pourrait ne plus offrir de rendez-vous à ses 11 000 patients collectivement inscrits au GAP.

GAP nous a permis d’embaucher une infirmière, une secrétaire et une réceptionniste jusqu’à présent », « texte » : « Le forfait GAP nous a permis d’embaucher une infirmière, une secrétaire et une réceptionniste jusqu’à présent »} } »>Le paquet de ÉCART nous a permis d’embaucher une infirmière, une secrétaire et une réceptionniste jusqu’à présentsans compter l’installation de bornes d’inscription des patients pour les périodes de pointe, explique le Dr Alexandre Prud’homme, de la clinique Médi-Soleil, à Saint-Jean-sur-Richelieu.

Le Dr Alexandre Prud’homme, de la clinique Médi-Soleil, estime que le GAP est un « modèle qui a extrêmement bien fonctionné ».

Photo : Radio-Canada

Le forfait actuel de 120 $ par patient par année représente plus d’un million de dollars pour la clinique où travaillent 18 médecins de famille.

GAP que j’ai eu et qui n’a pas été pris par un patient », « texte » : « Je peux vous dire que, l’année dernière, il n’y a pas de GAP que j’ai eu qui n’a pas été pris par un patient »} }”>Je peux vous dire que l’année dernière, il n’y a pas de plage ÉCART que j’avais et qui n’a pas été pris par un patientprécise le Dr Prud’homme, qui regrette la tournure des événements.

Une entente signée en juin 2022 entre Québec et le FMOQ expire à la fin de la semaine. L’entente n° 368 prévoyait notamment une prime de 120 $ par année (30 $ par trimestre) pour chaque nouveau patient. vulnérable inscrit. Ce forfait s’est avéré populaire auprès des médecins de partout au Québec, qui ont inscrit à ce jour plus de 940 000 patients dans leur clinique.

>>>>

Ouvrir en mode plein écran

Les 18 médecins de famille de la clinique Médi-Soleil comptent 16 000 patients inscrits, en plus des 11 000 patients collectifs du GAP.

Photo : Radio-Canada

Lors de notre visite à la clinique Médi-Soleil, l’inquiétude était palpable dans la salle d’attente.

appels par jour des patients vers ÉCART qui se demande ce qui va se passer. […] Des gens se présentent sur place », « SMS » : « Je reçois 20 appels par jour de patients de GAP qui se demandent ce qui va se passer. […] Des gens se présentent sur place”}}”>Je reçois 20 appels par jour de patients du ÉCART qui se demande ce qui va se passer. […] Des gens se présentent sur placeexplique l’une des réceptionnistes, Marie-Claude Guérin.

Jacques Lussier, un patient retraité inscrit au ÉCARTétait là pour un renouvellement de médicaments. Je pense que le ministre Dubé doit tenir bon, parce que les médecins nous prennent en otageil a dit.

Au ministre, je dirais : « Asseyez-vous » ; les médecins sont prêts à faire des compromis. peut être [les] 120 $, nous pouvons [les] à revoir, mais au moins asseyons-nous et parlons-en.

Une citation de Dr Alexandre Prud’homme
>>>>2:21

Le rapport de Davide Gentile

GAP est là pour rester

Plus tôt dans la journée, le président du FMOQLe Dr Marc-André Amyot, s’est défendu d’avoir incité les médecins de famille à cesser de prendre rendez-vous au ÉCART dans le cadre des négociations avec le Québec.

Il faut dire que le nombre de rendez-vous offerts à ÉCART est passé d’environ 18 000 par semaine en mai à moins de 6 000 pour les premières semaines de juin, selon les données disponibles.

>>Marc-André Amyot en entrevue.>>

Ouvrir en mode plein écran

Les discussions actuelles avec le gouvernement ne sont « pas très faciles », a reconnu le président de la FMOQ, mardi matin, en entrevue à ICI RDI.

Photo : Radio-Canada / Jérôme Labbé

$ ; vous enregistrez ces patients individuellement ; vous transformez les plages en walk-ins ; ou vous arrêtez simplement », « texte » : « Nous leur avons proposé les différentes options qui s’offraient à eux. […] Vous continuez sans le forfait à 120 $ ; vous enregistrez ces patients individuellement ; vous transformez les plages en walk-ins ; ou vous arrêtez simplement”}}”>Nous leur avons proposé les différentes options qui s’offraient à eux. […] Vous continuez sans le forfait à 120 $ ; vous enregistrez ces patients individuellement ; vous transformez les plages en walk-ins ; ou tu arrête justea précisé le Dr Amyot.

Au total, les 9.800 médecins de famille proposent plus de 13 millions de rendez-vous par an aux patients, a rappelé le président de l’association. FMOQ.

Le Dr Amyot a également précisé qu’un rendez-vous à la clinique restait moins coûteux qu’une visite à l’urgence.

GAP]est une économie pour le gouvernement ; ça coûte 400$, voir ces patients aux urgences”, “texte”:”[Le GAP], c’est une économie pour le gouvernement ; ça coûte 400 $, voir ces patients aux urgences”}}”>[Le GAP], c’est une économie pour le gouvernement ; ça coûte 400 $, voir ces patients aux urgencesil a dit dans une interview à l’émission Tout un matin.

Il souhaite prolonger de quelques mois l’accord n°368 en attendant la renégociation de l’accord-cadre signé avec les médecins en 2015. Ce dernier prévoit notamment cette année une enveloppe totale de 3,1 milliards de dollars pour les médecins généralistes.

Lors d’une mêlée de presse, le ministre Christian Dubé a rappelé que GAP est là pour rester […]”,”texte”:”GAP est là pour rester […]”}}”>LE ÉCART est ici pour rester […] et Les Québécois doivent en avoir pour leur argent.

Au Ministère de la Santé, nous disposons d’une première évaluation comparative des coûts de ÉCART pendant deux ans.

$ pour les patients inscrits collectivement [au GAP] et 94$ pour les inscrits individuels pour la même période », « texte » : « Le coût moyen estimé des visites était de 175 $ pour les inscrits de groupe [au GAP] et 94 $ pour les inscrits individuels pour la même période”}}”>Le coût moyen estimé des visites était de 175 $ pour les patients enregistrés en groupe. [au GAP] et 94 $ pour les inscrits individuels pour la même périodea indiqué la porte-parole Marie-Claude Lacasse par courriel.

Lors des discussions au Salon Bleu, le député libéral André Fortin a décrit fiasco complet la gestion du dossier par le gouvernement caquiste. Comment a-t-il pu échouer à ce point ? il a dit.

2015], ce n’est pas notre façon de travailler », « texte » : « Je pense que, aller faire comme l’ancien gouvernement libéral et signer presque n’importe quoi avec les médecins [en2015]ce n’est pas notre façon de travailler”}}”>Je pense que faire comme l’ancien gouvernement libéral et signer presque n’importe quoi avec les médecins [en 2015]ce n’est pas notre façon de travaillerrétorqua Christian Dubé.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Un minigolf en attendant des logements sociaux sur les terrains de la Ville de Montréal
NEXT Paris aime le Japon ! PSG x ÉDIFICE