Jeudi 30 mai, les pharmacies de Guadeloupe tirent le rideau

Jeudi 30 mai, les pharmacies de Guadeloupe tirent le rideau
Jeudi 30 mai, les pharmacies de Guadeloupe tirent le rideau

Les pharmaciens de Guadeloupe se joignent à la mobilisation nationale et tirent le rideau ce jeudi 30 mai 2024. Selon le recensement du Syndicat des Pharmaciens de Guadeloupe, 90 % des pharmacies seront fermées en reconnaissance de leur rôle crucial dans le système de santé. Des pharmacies de garde seront assurées au 32 37.

90% des pharmacies de Guadeloupe devraient fermer leur rideau ce jeudi 30 mai 2024, selon le recensement réalisé par le Syndicat des Pharmacies de Guadeloupe. Les pharmaciens rejoignent en cela le mouvement national. Bien plus que des distributeurs de médicaments, ils se définissent comme des professionnels de santé et des acteurs locaux, notamment dans les zones rurales et fragiles. Ils dénoncent de nombreux défis qui menacent leur capacité à continuer à servir la population. Marie-Claude Synesius, Présidente du Syndicat des Pharmaciens de Guadeloupe revient sur ces revendications.

Marie-Claude Synesisus, présidente du Syndicat des Pharmaciens de Guadeloupe


©Ludovic Gaydu – Guadeloupe 1ère

  • Rémunération équitable : une augmentation significative de leur rémunération à partir de 2025. Les propositions actuelles de l’Assurance maladie sont insuffisantes pour assurer la viabilité des pharmacies.
  • Accès aux médicaments : les pénuries compliquent la tâche des pharmacies et affectent directement la santé des patients. L’accès aux médicaments pour tous doit être garanti.
  • Entretien des pharmacies : les fermetures de pharmacies dans les zones fragiles mettent en danger l’accès aux soins. La pharmacie est un service de proximité essentiel.
  • Réglementation des ventes en ligne : la vente en ligne de médicaments sans réglementation adéquate présente des risques pour la sécurité des patients et la stabilité économique des pharmacies qui nécessitent une réglementation stricte.
  • Réformes des études de pharmacie : les études doivent être adaptées aux défis contemporains. La réforme du 3e cycle en particulier est essentielle pour préparer les futurs pharmaciens à leurs rôles complexes.
  • Reconnaissance des compétences : les pharmacies réclament une valorisation de leurs compétences et de leur rôle dans la chaîne de soins, avec notamment des missions élargies, des responsabilités accrues et une rémunération adaptée.

Par mesure de précaution, les pharmaciens invitent la population à anticiper le renouvellement de ses ordonnances. Cependant, des pharmacies de garde seront assurées et communiquées au 32 37.

#Français

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Les prévisions météo du lundi 24 juin 2024 à Lyon et ses environs
NEXT suivez la demi-finale du Top 14 en direct