Lehouillier s’inquiète du « silence » des élus caquistes

Lehouillier s’inquiète du « silence » des élus caquistes
Lehouillier s’inquiète du « silence » des élus caquistes

Gilles Lehouillier s’est dit « préoccupé » par « le silence » des élus de la Coalition Avenir Québec (CAQ) qui n’osent pas, selon lui, exprimer publiquement leur appui au projet du 3e lien.

C’est ce qu’a déclaré le maire de Lévis mercredi, en marge d’une annonce et à quelques jours de la publication des conclusions du très attendu rapport de la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) Infra sur la mobilité dans la Capitale. -Région Nationale.

« Le silence de tous les députés caquistes autour du lien autoroutier m’impressionne et m’étonne. Alors que la collectivité se mobilise pour la liaison autoroutière, on ne les entend plus, a-t-il déploré. En coulisses, ils disent tous qu’ils sont d’accord avec le lien autoroutier, mais là, on semble vouloir s’appuyer sur la Caisse de dépôt et placement.»

Interrogé sur le même sujet plus tard en après-midi, le maire de Québec, Bruno Marchand, ne s’est pas offusqué du fait que les élus caquistes « laissent la Caisse travailler ».

Recommandations »

Assurant ne pas connaître les conclusions du rapport de la CDPQ ci-dessous et ne pas savoir si cet organisme recommandera formellement un troisième lien inter-fleuves, M. Lehouillier a tenu à rappeler que ce document contiendra des « recommandations » et qu’il sera mis en place. au gouvernement Legault de décider de la suite.

Le maire Lehouillier a ajouté qu’il ne voudrait surtout pas que « le gouvernement se sauve et utilise la Caisse de dépôt pour mettre un terme au projet de liaison autoroutière ».

Ce dernier a également soutenu que le ministre (et député de Lévis) Bernard Drainville était l’un des rares hommes politiques à discuter publiquement du mégaprojet il y a deux mois. “M. Drainville a tenté de le dire à la Chambre de commerce et cela a semblé être un désastre. Je pense qu’il a le droit d’exprimer son soutien au lien autoroutier. Mais cela ne nous empêche pas de laisser travailler la Caisse de dépôt», a ajouté le maire.

Division au sein du gouvernement

Cette relative discrétion reflète-t-elle un manque de courage politique chez les députés caquistes ? « Je ne dirais pas qu’ils manquent de courage. Mais avec le dépôt du rapport de la Caisse de dépôt, il faut que la vérité éclate», a répondu M. Lehouillier.

Selon lui, « le ministre [Geneviève] Guilbault a toujours dit que c’était [le rapport] est une première étape. Si jamais le lien autoroutier n’existait pas, cela nécessiterait des justifications solides.»

Gilles Lehouillier croit également percevoir une fracture entre les élus de la région de la Capitale-Nationale et ceux de Montréal au sein du caucus caquiste et du Conseil des ministres.

“Cela montre une profonde division au sein du gouvernement”, a-t-il analysé. Cela ressemble beaucoup au film libéral d’avant 2018. On est à peu près dans les mêmes eaux. Malheureusement, le poids de Montréal, à long terme, devient très important et c’est plus compliqué pour le reste des régions.

Avez-vous des informations à nous partager sur cette histoire ?

Écrivez-nous au ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV «En Suisse, nous sommes très loin d’avoir un Parlement qui s’intéresse aux problèmes des femmes» – .
NEXT Christian Signol prophète dans son pays