l’un des meilleurs bars au pays se trouve à Saint-Roch! – .

A la position 16 du catalogue de Canadas100Meilleur dans la catégorie des meilleurs bars du pays, on retrouve cette année « un petit trésor caché » du quartier Saint-Roch : les jjacques.

Une destination en soi

Mais comment diable un établissement sans enseigne ou presque, avec une porte bar clandestin, a-t-il réussi à se hisser sur cette liste prestigieuse ? Réputé pour ses fruits de mer ainsi que ses cocktails, le restaurant-bar à huîtres de la rue Notre-Dame-des-Anges propose effectivement une expérience gourmande et festive « tout à fait unique », explique son directeur Justin Cazelais.

« Nous voulons que ce soit une destination pour les gens, pas un arrêt au coin de la rue. »

Il est difficile de croire que la magie opère derrière cette porte, mais c’est pourtant le cas.
Crédit photo : Thomas Verret

Jjacques appartient à Vincent Thuaud, Noémie Ducharme, Jean-Baptiste Morin, Jean-Olivier Pellerin et Charlie Fernandez, les mêmes entrepreneurs que Chez Tao! et Julio Taqueria, deux restaurants situés sur la rue Saint-Vallier Ouest, dans le quartier voisin de Saint-Sauveur.

Ce restaurant-bar « discret » à l’ambiance cosy est ouvert tous les jours jusqu’à 3 heures du matin, à l’exception du mardi.

A l’intérieur, il y a environ 35 places assises. M. Cazelais recommande de réserver à l’avance, « pour être sûr d’avoir une place sur les banquettes du bar. »

Homard, crabe, palourdes, oursins et poissons « bien travaillés » : les plateaux de fruits de mer font « sans aucun doute » la renommée des Jjacques, nous dit-on aussi. Même chose également pour les fameux cocktails apéritifs.

Une assiette de fruits de mer.
Crédit photo : Le jjacques

Cette perle cachée dans un édifice brun délabré barbouillé de graffitis sur Notre-Dame-des-Anges, entre les rues Dorchester et de la Couronne, fêtera également son 5e anniversaire début juin. Désormais, sa notoriété est reconnue entre autres par les hôteliers et divers établissements commerciaux du Québec, qui y réfèrent les touristes, sans oublier la clientèle plus régulière. Bref, on peut désormais parler d’une « valeur sûre », d’un endroit où il fait bon revenir encore et encore.

Le genre de photo qui donne soif.
Crédit photo : Le jjacques

Un restaurant ou un bar ? Pas grave!

Justin Cazelais rappelle que « c’est avant tout un endroit où l’on envisage de sortir ». Les clients ont leurs propres habitudes et c’est très bien.

« Certains viennent uniquement pour l’apéritif, d’autres viennent chaque semaine après minuit – des gens qui ne sont jamais venus dîner – et il y a aussi des gens qui sont toujours prêts à tester nos nouveaux menus », décrit le directeur des jjacques.

Évidemment, les amateurs de viande peuvent aussi trouver leur bonheur ici. Et pourquoi ne pas accompagner votre pièce d’un bon vin rouge. Un grand classique !
Crédit photo : Le jjacques

Pour en savoir plus : jjacques.ca.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV La reprise du Dax devrait rester fragile
NEXT le Dax en légère baisse à l’expiration