« Je compare cela à une tentative d’assassinat »

Il était trois heures du matin, dans la nuit du 15 au 16 mai, lorsque Michel Fel, maire de Saint-Etienne-de-Maurs (Cantal), a vu sa vitre prendre feu après le lancement d’un cocktail molotov. Multicasque, l’élu explique ne pas savoir pourquoi il a été visé : « Il n’y a pas de menace écrite ».

Il fait nuit, il est trois heures du matin, mais Michel Fel, maire de Saint-Etienne-de-Maurs depuis 2014, est debout. C’est une habitude : il passe une partie de la nuit éveillé, devant son ordinateur. Puis « je me suis retourné et j’ai vu ma fenêtre en feu », explique-t-il. Je me suis précipité, la vitre n’était pas cassée. Dehors, il y avait des flammes de 50, 60 centimètres de haut, que j’ai pu contrôler. »

S’ensuit, c’est l’arrivée des gendarmes, des observations. Le parquet d’Aurillac confirme l’ouverture d’une enquête, confiée à la brigade de recherche d’Aurillac, pour tentative de dégradation par des moyens dangereux pour les personnes, délit sévèrement puni, pouvant aller jusqu’à 10 ans d’emprisonnement.

Michel Fel a également reçu un appel du préfet à cinq heures du matin. Un soutien de l’Etat « remarquable », salue l’élu. Le soir, il a manqué le conseil communautaire de la Châtaigneraie Cantalienne, un message discret a été envoyé par Michel Teyssedou aux autres élus pour expliquer l’absence.

Le maire d’une commune du Cantal visé par des menaces de mort suite à un projet de parc éolien

Michel Fel a d’abord décidé de rester discret. Au lendemain des événements, touché, il refuse poliment de parler, laissant se dérouler l’enquête de gendarmerie. Puis, dix jours plus tard, il change d’avis. « Tôt ou tard, cela sortira. Je préfère que cela vienne de moi plutôt que de la rue. J’ai prévenu mon conseil municipal, je commence à le dire à mon entourage. »

Et puis il y a eu la lettre de menaces adressée à Michel Teyssedou. C’est aussi une forme de solidarité. Ce sont des attaques contre la démocratie !

« Je compare cela à une tentative d’assassinat. Si de la fumée se dégage… C’est une attaque qui a de lourdes conséquences, notamment sur le moral. Je suis un peu perturbé. »

« Cela aura une influence sur le conseil municipal. Je pense à la vidéosurveillance. Hors de question de laisser le patrimoine de la commune sans surveillance. Nous en avons parlé au conseil municipal, et je vais à nouveau solliciter mon conseil municipal dans ce sens. »

Il explique ne pas savoir d’où vient cet engin pyrotechnique ni pourquoi il a été visé. L’homme est à la fois maire de Saint-Etienne-de-Maurs, mais aussi président de la Sivi de Maurs et de Saint-Etienne-de-Maurs, qui gère l’assainissement collectif, vice-président du syndicat de l’eau de Saint-Constant -Saint-Etienne- de-Maurs, vice-président chargé des déchets à la communauté de communes, vice-président du syndicat médian paritaire Célé-Lot…

“C’est peut-être ce qu’on cherche, semer la zizanie”

Il aborde donc la question des déchets et de l’eau. Et dans le portefeuille des administrés, « on a refait la station d’épuration, mais l’impact doit être de 20 € par an. Si ça vient de là, c’est totalement disproportionné. » Il s’interroge, tente de se retenir, mais soupçonne tout le monde, constate qu’il s’est interposé entre des agriculteurs et le patron d’un supermarché lors des manifestations de cet hiver, qu’il a eu un différend avec une entreprise effectuant des travaux pour la municipalité.

« Si on entre dans ce raisonnement, on s’enferme et tout le monde devient coupable », souffle-t-il. C’est peut-être ce qu’on cherche, semer la zizanie. » Pour lui, pas question de démissionner. Déjà parce qu’il apprécie ses mandats, “j’aime ce rôle !” Nous discutons tout le temps, nous apprenons des choses que nous ignorerions autrement. Ma carrière de maire m’a apporté des connaissances que je n’aurais pas autrement. »

Mais surtout par principe. « Cela ne changera pas mes habitudes. Je ne baisserai pas ma garde. Je ne laisserai pas gagner les idiots qui n’ont pas eu le courage de se présenter. »

Pierre Chambaud

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV continuité et accélération des réformes pour le parti Renaissance en Côte-d’Or
NEXT EUROPE INFO 1 – Raphaël Arnault, candidat du Nouveau Front Populaire aux législatives, dispose de trois dossiers S