des parents confrontés à la justice pour avoir soumis leur fils de 5 ans à l’indicible

des parents confrontés à la justice pour avoir soumis leur fils de 5 ans à l’indicible
des parents confrontés à la justice pour avoir soumis leur fils de 5 ans à l’indicible

La région des Hautes-Alpes a été le théâtre d’une scène absolument terrible en 2022. Cette année-là, un homme d’une soixantaine d’années se confie à une assistante sociale. Originaire de La Bâtie-Neuve, près de Gap, il vivait en couple avec une femme de 43 ans et leur fils de cinq ans. Lors de son entretien avec cette célèbre assistante sociale, le père de famille a fait de terribles révélations.

En effet, il avait expliqué que sa compagne faisait une fellation à leur fils. De son côté, il a reconnu avoir filmé la scène en question. Les propos de cet homme ont ensuite donné lieu à un signalement du conseil départemental au parquet de Gap (Hautes-Alpes). Ce signalement a par la suite donné lieu à l’ouverture d’une enquête préliminaire pour «viol incestueux« .

Hautes-Alpes : un couple jugé pour viol incestueux de leur fils de cinq ans

Finalement, les parents de ce garçon de cinq ans ont tous deux été interpellés par la police des Hautes-Alpes. Le couple a ensuite été placé en garde à vue. Lors de leur séparation à l’époque, les deux individus ont finalement été présentés à un juge d’instruction de la maison criminelle de Grenoble. Le procureur de Grenoble, Éric Vaillant, s’est exprimé à ce sujet mardi 28 mai 2024 sur BFMTV.

La mère a été mise en examen pour viol incestueux. Et le père pour complicité dans les mêmes faits. Ils ont été placés en détention provisoire par le juge des libertés et de la détention.», a notamment indiqué le magistrat. Le procès des deux prévenus s’est ouvert mercredi 29 mai 2024 devant le tribunal correctionnel des Hautes-Alpes.

Le verdict du procès est attendu le vendredi 31 mai 2024

Il faut voir la situation qu’elle vivait avec son partenaire. Je parle de la soumission sexuelle, qui a conduit à ce dérapage. Il y a eu un glissement unique», a déclaré l’avocat de la mère, Me Michel Amas, au micro de BFMTV. De son côté, le garçon de 5 ans a été placé dans un foyer après l’arrestation de ses deux parents. Sa demi-sœur, âgée de 11 ans au moment des faits, se retrouvait également dans la même situation.

Il attend simplement de pouvoir s’exprimer sur les faits allégués. Après plus de deux ans de détention provisoire qui lui ont visiblement permis de réfléchir. Et dont il a profité pour initier un travail psychologique», a également indiqué de son côté Me Stéphanie Amafroi-Broisat, l’avocate du père. Le verdict du tribunal correctionnel des Hautes-Alpes dans cette affaire devrait être rendu vendredi 31 mai 2024.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV dans l’Essonne, le Rassemblement national désigne des candidats dans neuf circonscriptions
NEXT Baccalauréat 2024. Les élèves de première année ont travaillé ce vendredi sur l’épreuve de français