se rendre à l’aéroport de Paris-Orly en métro coûtera plus cher

se rendre à l’aéroport de Paris-Orly en métro coûtera plus cher
se rendre à l’aéroport de Paris-Orly en métro coûtera plus cher

Se rendre en métro à l’aéroport d’Orly sera possible dans quelques semaines. Le prolongement de la ligne 14 du métro parisien, qui ira jusqu’à l’aéroport au sud de la capitale et à Saint-Denis-Pleyel au nord, sera inauguré le 24 juin, un mois avant les Jeux olympiques.

Attention, ce voyage fera l’objet d’une tarification particulière. Si vous disposez d’un pass Navigo, aucun surcoût n’est à prévoir. En revanche, les personnes achetant leur titre à l’unité devront débourser 11,50 euros. « Ce prix est identique quel que soit le support », précise Île-de-France Mobilités (IDFM).

Il s’agit du « tarif classique » appliqué pour accéder aux aéroports parisiens, affirme l’autorité organisatrice des transports franciliens. Les usagers qui se rendent à l’aéroport d’Orly en Orlybus ou à Roissy en RER B ou Roissybus ou Orlybus paient déjà ce montant, ajoute IDFM. Voyager sur le reste de la ligne, en dehors des aéroports, coûtera le prix actuel d’un ticket de métro.

L’annonce de cette augmentation en 2023 a été critiquée par certains élus qui y voyaient une « rupture d’égalité entre les usagers du métro », et « particulièrement ceux du Val-de-Marne et de l’Essonne ».

700 000 passagers quotidiens pendant les JO

Avec ses sept stations et 14 km supplémentaires, la ligne 14, qui est équipée d’un système de contrôle automatique des trains, doit également devenir la plus fréquentée du métro d’ici mi-2025, avec un million de voyageurs attendus par jour.

Surtout, cette infrastructure est considérée comme « l’épine dorsale » du réseau de transports pendant les JO puisqu’elle desservira le village des athlètes de Saint-Denis, grâce à son terminus nord, mais aussi le Stade de France, situé à moins de 15 minutes à pied. , et le centre aquatique olympique.

La question du coût du transport pendant les JO est très sensible. Du 20 juillet au 8 septembre, le prix du ticket de métro unique sur l’ensemble du réseau passera à 4 euros. Un pass olympique, déjà disponible à la vente, devrait permettre de réduire la facture avec des tarifs dégressifs, allant de 16 euros par jour à 70 euros pour sept jours, et qui incluent l’accès aux aéroports de Roissy. et Orly. La solution ? Faites des réserves de stock avant le 20 juillet.

La RATP et Île-de-France Mobilités (IDFM), l’autorité organisatrice des transports franciliens, attendent environ 700 000 voyageurs par jour sur cette ligne pendant la compétition.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV L’Espagne, 1er exportateur de l’UE vers le Maroc en 2023, selon
NEXT Vénissieux crée une zone bleue dans le parking de Vénissy