Vers le Pont-du-Gard : un PLU contesté

Vers le Pont-du-Gard : un PLU contesté
Vers le Pont-du-Gard : un PLU contesté

L’enquête publique sur Plan local d’urbanisme (PLU) commencé. Dans ce cadre, une pétition papier circulant sur internet s’oppose au projet de lotissement prévu à l’angle de la route de Misserand et du chemin des Ronland à l’entrée du village.

PLU de Vers-Pont-du-Gard : plusieurs points dénoncés

Signé par Marie-Laure Largierqui y possède une maison familiale, le texte développe plusieurs arguments, dont voici quelques extraits :

(…) confiée à un promoteur privé, (…) la construction de 11 maisons en enfilade sur un terrain de 8 300 m² ne peut s’inscrire dans une démarche qualitative (…) ce sera une rupture architecturale brutale (…) ) qui enfermera notre village dans un rempart de bâtiments avec une sortie dangereuse sur une route sinueuse très fréquentée (…) la qualité architecturale et environnementale de notre village est donc sérieusement menacée (…) le traitement paysager prévu est flou (…) et privera définitivement de l’ensemble vue qu’offre cette parcelle sur les collines des gorges du Gardon« .

Proposer un compromis

Marie-Laure Largier est avocate à Nîmes et propriétaire d’une maison familiale à Vers. Sa démarche s’inscrit dans la peur qu’elle éprouve à la vue du village.tiré vers le bas», craignant qu’une fois la gestion abandonnée au promoteur privé, ce dernier ne se laisse tenter »agir comme il le souhaite« .

Ses autres arguments sont d’ordre pratique : difficultés de circulation sur une route du Misserand déjà dangereuse, création probable d’un rond-point, ruissellement des eaux pluviales sur des sols argileux, gestion des eaux usées, etc.

Face à la volonté légitime de la mairie de créer des logements, elle suggère la transformation de bâtiments anciens existants, à l’architecture reconnue, qui ne pourraient «accroître la qualité patrimoniale du villagee ».

Elle a également rencontré le maire, Olivier Sauzet, en juillet 2022 et le promoteur, à la fin de la même année. A ce sujet, elle déplore «leur attitude fermée« . La pétition, qui date de décembre 2022 pour la version papier et de janvier 2023 pour celle en ligne, avait recueilli 364 signatures au 21 mars.

Interrogée sur cette pétition, la Municipalité a déclaré «je ne veux pas répondre», l’enquête publique concernant le PLU a depuis débuté jeudi 18 avril.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV démission du maire Pierre-Charles Préher
NEXT In Saint-Sébastien-sur-Loire, the screwdriver burglar convicted – .