Une saison des ouragans « très très active » selon Environnement Canada

Une saison des ouragans « très très active » selon Environnement Canada
Une saison des ouragans « très très active » selon Environnement Canada

Le Centre canadien de prévision des ouragans s’attend à une saison « très très active » dans l’océan Atlantique.

L’organisation sous l’égide d’Environnement et Changement climatique Canada s’appuie sur les prévisions de la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) publiées la semaine dernière.

Le National Hurricane Center des États-Unis prévoit entre 17 et 25 tempêtes nommées entre le 1euh Juin et 30 novembre, un record bien au-dessus de la normale annuelle qui se situe autour de 14.

La température élevée de l’eau dans l’Atlantique combinée au phénomène La Niña dans l’océan Pacifique favorise le développement de tempêtes, tant en fréquence qu’en intensité, résume le météorologue Bob Robichaud.


type="audio/mpeg" src="https://cfim.ca/wp-content/uploads/2024/05/CLIP-01-ENVIRONNEMENT-BOB-ROBICHAUD-SAISON-OURAGAN-2024-05-27-.mp3?_=1">https://cfim.ca/wp-content/uploads/2024/05/CLIP-01-ENVIRONNEMENT-BOB-ROBICHAUD-SAISON-OURAGAN-2024-05-27-.mp3>

Sur les 17 à 25 tempêtes nommées, entre huit et 13 devraient se voir attribuer le statut d’ouragan, tandis que quatre à sept d’entre elles pourraient dépasser le seuil d’intensité minimum pour être classées comme « majeures ».

Bob Robichaud souligne cependant qu’elles perdent en intensité à mesure qu’elles montent vers le nord et que les tempêtes post-tropicales, plus fréquentes au Canada, sont davantage affectées par les variations de température de l’air.

type="audio/mpeg" src="https://cfim.ca/wp-content/uploads/2024/05/CLIP-02-ENVIRONNEMENT-BOB-ROBICHAUD-SAISON-OURAGAN-2024-05-27-.mp3?_=2">https://cfim.ca/wp-content/uploads/2024/05/CLIP-02-ENVIRONNEMENT-BOB-ROBICHAUD-SAISON-OURAGAN-2024-05-27-.mp3>

Environnement et Changement climatique Canada souligne l’importance de se préparer à d’éventuelles pannes de courant, notamment en sachant utiliser les équipements de secours tels que les génératrices.

Tout au long de la saison des ouragans, le ministère suit la trajectoire des tempêtes qui pourraient frapper les côtes canadiennes.


Pour revoir le segment diffusé dans l’émission Preuve des faits :

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV vers un match à trois en Chinonais ? – .
NEXT oublié par son père dans une voiture, un bébé retrouvé mort