six déchetteries fermées

six déchetteries fermées
six déchetteries fermées

Par

Lilou Boulanger

Publié le

29 mai 2024 à 10h30

Voir mon actualité
Suivre Le Républicain Sud-Gironde

Alors que la déchetterie de Béguey (Gironde) doit rouvre ses portes ce mercredi 29 mai 2024après qu’un des agents ait été pourchassé par deux fourgons et reçu des menaces, c’est le six déchetteries syndicales Ustom qui ferment à leur tour leurs portes.

Pour quoi ? Car depuis début 2024, une augmentation des attaques est enregistrée. Le dernier en date ? Le 28 mai, à la déchetterie de Saint-Magne-de-Castillon, près de Castillon-la-Bataille, les policiers ont été violemment attaqués.

Les agents se sentent impuissants

Les salariés de la déchetterie de Saint-Magne-de-Castillon ont souffert harcèlement important et continu tout au long de la journée à partir du 28 mai. Plusieurs individus ont envoyé des projectiles dans leur direction afin de les intimider. Moins de deux semaines après le dernier incident majeur de vandalisme dans cette déchetterie, les agents se sentent impuissants.

Le président du syndicat Ustom, Christian Malandit-Sallaud, déclare :

Les actes de harcèlement, d’agression et de vandalisme dans les déchetteries du quartier et dans les syndicats voisins sont de plus en plus fréquents, c’est inacceptable ! Nous allons contacter le préfet pour qu’il aborde cette question.

Vol de matériel informatique et d’objets destinés au recyclage

Les agents de la déchetterie constaté les dégâts à l’arrivée sur place le mercredi 15 mai 2024 au matin : volet démonté, barreaux arrachés et vitre brisée pour entrer dans la loge des agents.

Le coffre-fort a été volé avec le matériel informatique qu’il contenait : une tablette, un téléphone, deux tablettes permettant de badger les utilisateurs.

Vidéos : actuellement sur -

Les visiteurs ont également fouillé les poubelles de tri et les bennes à ordures. Le syndicat a été contraint de fermer le site pour la journée pour sécuriser l’accès. “Le remplacement du matériel volé et les réparations à effectuer sont à la charge de Ustom et donc des usagers du territoire”, déplore M. Fabrice Michel, premier vice-président du syndicat et premier adjoint au maire de la commune de Sainte-Terre.

902 cas d’intrusion ont déjà été enregistrés en 2023

902 cas d’intrusions ont déjà été recensés en 2023 dans les six déchetteries de la région (depuis le seul début 2024, le syndicat a déjà recensé 221 intrusions).
Généralement, les vols concernent des métaux, des appareils électroménagers, des objets susceptibles d’une seconde vie qui étaient destinés à être mis en vente à la Recyclerie. « A la déchetterie de Gensac, nous avons sécurisé l’année dernière la clôture, construit un mur de deux mètres de haut surmonté de barbelés concertina et renforcé le portail pour lutter contre les intrusions, le tout pour un montant de plus de 40 000 €. Les intrusions continuent malgré tout, deux à trois fois par semaine, explique Jean-François Olewski, technicien en charge des travaux Ustom. Les déchetteries les plus visitées sont celles de Gensac et de Saint-Magne-de-Castillon. A Pineuilh et à La Réole, on rencontre un autre type de problème : les visiteurs traversent les sites pour siphonner les réservoirs des entreprises voisines. »

De la grands travaux d’agrandissement, réflexion, réhabilitation et sécurisation de la déchetterie de Saint-Magne-de-Castillon sont prévues cette année.

Elles devraient démarrer cet été et pour une durée totale de huit mois, dont trois à quatre mois pendant lesquels la déchetterie devra être fermée. Le coût total des développements s’élève à plus de 1,05 millions d’euros.

Des bornes de tri de La Réole vandalisées

Le désordre causé dans la déchetterie par ces visites récurrentes sont pénibles pour les agents. Cela pose également des problèmes de sécurité lorsque les visiteurs entrent pendant le temps de travail des agents, pendant la pause déjeuner ou au moment de la débauche.

Enfin, les 22 mars et 6 mai, six bornes de tri installées à la résidence Clairsienne Les Verts Coteaux à La Réole a été incendiée. Le syndicat a porté plainte et une enquête est en cours.

Suivez toute l’actualité de vos villes et médias préférés en vous abonnant à Mon -.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV la composition probable des Lions de l’Atlas
NEXT Inquiétante disparition d’une adolescente à Aire-sur-l’Adour