quelle solution pour le permis naufragé ? – .

quelle solution pour le permis naufragé ? – .
quelle solution pour le permis naufragé ? – .

« Financièrement, nous sommes dans une situation désespérée et administrativement, nous sommes en difficulté. » Telle est, en résumé, la situation d’une quarantaine de personnes se disant victimes de la fermeture de l’auto-école John, qui opérait à Saint-Astier, Neuvic et Tr…

« Financièrement, nous sommes dans une situation désespérée et administrativement, nous sommes en difficulté. » Telle est, en résumé, la situation d’une quarantaine de personnes se disant victimes de la fermeture de l’auto-école John, qui opérait à Saint-Astier, Neuvic et Trélissac, en Dordogne.

Pour rappel, « Sud Ouest » a révélé la dissolution expresse de cette structure de six salariés créée en 2014. Le dirigeant a déclaré 13 000 euros de dettes le 6 mai, et, une semaine plus tard, le tribunal de commerce de Périgueux a prononcé la liquidation judiciaire.

Du jour au lendemain, les candidats à la licence se sont retrouvés sans rien, alors qu’ils jurent avoir payé leurs cours d’avance jusqu’au dernier jour d’ouverture, sans qu’on leur ait rien dit des difficultés financières de l’entreprise. , visiblement vieux.

Désormais, une course contre la montre s’engage : « Ma fille a 17 ans et elle voulait passer son permis en juin pour travailler cet été », raconte une maman de Saint-Astier. Mais sans cela, elle ne pourra pas accéder à son travail. »

Une solution trouvée

« Sud Ouest » a contacté la préfecture pour savoir si elle pouvait intervenir en faveur des naufragés du permis. Les services révèlent que le dirigeant n’a pas été certifié « Qualité des formations au sein des auto-écoles ». Ce label d’État apporte une garantie financière à la formation. En l’absence de cette assurance, l’argent des clients semble perdu à jamais. A moins que le représentant légal ne trouve suffisamment d’argent pour les rembourser. Ce qui semble « difficile », selon lui.

Autre question : que faire pour les personnes qui devaient passer leur permis dans les prochains jours ? La préfecture a dénombré 12 personnes dans cette situation. « Nous avons mis en place un accompagnement spécifique pour proposer une nouvelle place d’examen à partir du mois de juin », révèlent les services de l’Etat. Des créneaux spécifiques ont déjà été réservés jusqu’en septembre pour permettre aux candidats à l’auto-école John d’obtenir leur précieux sésame rose.

#Français

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Une nouvelle enquête ouverte contre Éric Ciotti pour détournement de fonds publics
NEXT Voici où regarder le match France-Autriche de ce soir, en Belgique et en France (chaîne, heure…) – Euro 2024