Travaux majeurs au département de danse de l’UQAM après un dégât des eaux

Travaux majeurs au département de danse de l’UQAM après un dégât des eaux
Travaux majeurs au département de danse de l’UQAM après un dégât des eaux

Des travaux de réfection majeurs sont toujours en cours dans les locaux du Département de danse de l’UQAM, six semaines après d’importants dégâts des eaux. Le pavillon K reste « inaccessible jusqu’à nouvel ordre », selon le site Internet du Ministère. Tous les cours d’été ont été déplacés : six des sept salles spécialement adaptées à la danse sont endommagées, et l’une d’elles – le théâtre de la piscine – sera désormais utilisée comme théâtre.

« Tous les cours du trimestre d’été [qui a débuté le 29 avril] sont relocalisés. Les activités de recherche-création des étudiants diplômés en danse ont également été relocalisées », indique le Département.

Tous les cours pratiques de danse ont été déplacés dans des espaces dotés de planchers résilients et d’autres équipements adéquats, a assuré Jenny Desrochers des communications de l’UQAM. C’est le pavillon Judith-Jasmin et les centres sportifs qui assurent les espaces d’accueil.

Les dégâts des eaux ont causé des dégâts importants [au pavillon de la rue Cherrier.] D’importants travaux de réparation sont en cours et se poursuivront au cours des prochaines semaines », a déclaré M.moi Rochers.

Parmi les espaces concernés, trois studios aux premier, deuxième et troisième étages du pavillon « sont déjà en cours de rénovation, notamment les parquets assurant une résilience pour préserver la santé » des danseurs qui fréquentent les studios.

Rappelons qu’en danse, les sols résilients sont indispensables : la surface doit être lisse et régulière, et le sol suffisamment souple pour répartir une force d’impact importante. Le but : absorber au maximum les chocs – comme la réception des sauts – et ainsi épargner au maximum les articulations des danseurs, qui doivent beaucoup répéter ces gestes.

Qu’est devenue la piscine du théâtre dans toute cette eau ? L’ancien « bassin d’entraînement transformé en espace de représentation, situé au rez-de-chaussée du pavillon de danse, retrouvera ses fonctions de salle de cours pratique pour les étudiants des programmes de l’École supérieure de théâtre de l’UQAM ».

« Ce lieu est actuellement en cours de rénovation, qui est à une échelle moindre que celle des studios évoqués précédemment », poursuit le publiciste. Un endroit de moins pour danser, donc.

La grande salle de spectacle du pavillon, située au deuxième étage, qui fut occupée pendant 25 ans par l’Agora de la danse avant de devenir en 2017 un laboratoire des arts de la scène et de l’interdisciplinarité à l’usage exclusif de l’UQAM, a également subi des dommages importants.

“Le matériel technique a déjà été démonté pour permettre la reconstruction du sol de la salle, qui est en cours”, poursuit M.moi Rochers.

L’UQAM vise l’automne pour réintégrer les espaces du Département.

Le sport pour l’homme de demain

A voir en vidéo

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV La construction résidentielle est « florissante » au Québec
NEXT Pontarlier. Quelques idées de sorties dans le Haut-Doubs pour le week-end du 1er et 2 juin