retour sur un week-end inoubliable pour le GAB

retour sur un week-end inoubliable pour le GAB
retour sur un week-end inoubliable pour le GAB

Par

Mathieu Vich

Publié le

28 mai 2024 à 18h22

Voir mon actualité
Suivre Le Républicain Lot-et-Garonne

Nous sommes le jeudi 23 mai 2024 et Meilhan-sur-Garonne se réveille. Ce soir, le Chaudron » vibrera. Le Garonne Avenir Basket reçoit Levallois dans le cadre du quart de finale retour de Nationale 2. Tous les jaunes et bleus sont prêts.

Bien que le match ait lieu à 20h30, certains supporters arrivent dès 18h30. Pendant deux heures, alors que la pression monte, les amateurs de distributeurs automatiques imaginent déjà tous les scénarios possibles.

Une blessure décisive pour le GAB

Mais première mauvaise nouvelle : leur équipe devra se passer d’un de ses meilleurs joueurs. Sinon le meilleur de ces dernières semaines : James Jones. Le « papa » du Raquette meilhanaise s’est cassé la main lors du seul entraînement de la semaine. Un énorme coup dur. Plus tard, après le match, l’entraîneur adverse confirmera que la perte d’un tel joueur a facilité la tâche de son équipe.

20h30, le Chaudron est plein à craquer. L’ambiance est folle et il y a toute une armée qui est prête à se battre pour en forcer une belle, dimanche, toujours à Meilhan. Malheureusement, sur le terrain, les Franciliens ne l’entendent pas de cette oreille.

Malgré un début de match très serré, Levallois a pris les commandes dans le deuxième quart-temps grâce à une habileté insolente. Très peu de déchet, beaucoup de tirs réussis, et un écart qui ne cesse de se creuser (33-52 à la mi-temps)

Malgré une deuxième période bien menée et marquée par de nombreuses bagarres, les hommes d’Adrien Ferrer ont abandonné. Ils s’inclinent (trop) lourdement 83-95 et dire adieu à leur rêve de remporter le championnat de France. Les larmes de certains joueurs en fin de match prouvent combien l’enjeu était énorme dans cette rencontre. Le guichet automatique reviendra, c’est sûr.

Vidéos : actuellement sur -

A peine le temps d’évacuer la tristesse et la frustration de cette élimination, les Meilhanais doivent déjà se concentrer sur l’avenir. Et le reste est magnifique. Il ne pouvait en être autrement après une telle saison !

Un état d’esprit de champions

Nous sommes le vendredi 24 mai et il y a déjà un nouvel événement à ne pas manquer. Heureusement, supporters et joueurs ont répondu présent. Plusieurs dizaines de passionnés du club ont fait le déplacement pour venir encourager le GAB face à l’Avenir Chalosse.

En raison de l’écart de division entre les deux équipes, les Landais débutent avec 14 points d’avance. Un retard très vite rattrapé par les Lot-et-Garonnais, qui n’ont plus qu’à enchaîner dans la suite du match.

Le GAB a pu célébrer une nouvelle belle victoire en Supercoupe du Sud-Ouest face à Saint-Médard (73-78). ©Shoot Basket

Les performances individuelles de Papa (17 points) et Comblon (24 points) sont à souligner mais c’est toute l’équipe qui a travaillé dur pour s’imposer, quelques heures après la frustrante défaite face à Levallois. De la première à la dernière minute, Corentin Lopez et son équipe ont fait preuve d’une grande maîtrise, permettant même à plusieurs joueurs de l’équipe 2 de goûter au plaisir d’un match à Pomarez.

Rendez-vous demain, dimanche, pour remporter le titre. Une deuxième en deux ans dans cette compétition si importante pour les Lot-et-Garonnais.

Une finale titanesque pour le titre

Samedi 25 mai, dernier jour. GAB a de l’expérience, il a déjà gagné la saison dernière. Il affronte Saint-Médard, pensionnaire de Nationale 2, qu’il a battu deux fois cette saison, mais qui est relégué en Nationale 3.

Contre toute attente, les Girondins réalisent un début de match tonitruant. Tout leur réussit. A tel point que les Jaune et Bleu ont été largement menés dès le premier acte (30-10) avant d’entamer un « remontada ” depuis l’espace. Grâce à leur défense tout-terrain et une habileté peu à peu retrouvée, les Gabistes ont inversé la tendance, revenant même tout près de la pause (41-37).

En seconde période, le titre ne peut plus leur échapper. Les Girondins ont abandonné face à l’habileté et à l’envie du GAB. Emmenés par le trio Lopez-Papo-Comblon, les Lot-et-Garonnais finissent par asseoir leur autorité sur cette rencontre dans le troisième acte (50-56), avant de garder la main jusqu’au bout. A noter la performance individuelle de Kévin Comblon (24 points), élu meilleur buteur et meilleur joueur de la finale. Sur les trois rencontres de ce week-end, ce sont sans doute les Meilhanais qui se démarquent des autres.

Score final : 73-78. Meilhan est champion, Roi de Pomarez, et met fin à une saison record de la plus belle des manières.

Il n’y a rien à dire, c’était l’année des Meilhanais. Et la saison prochaine, la stabilité sera primordiale car 95% du groupe sera conservé. Qu’est-ce qui augure de belles journées sur le Tertre, avec d’autres titres à gagner ?

Suivez toute l’actualité de vos villes et médias préférés en vous abonnant à Mon -.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Championnats du Haut-Marnais : Vie du club
NEXT des milliers de personnes manifestent contre l’extrême droite à Paris et dans toute la France