Le fou qui voulait se faire tirer dessus par les gendarmes incarcéré

Le fou qui voulait se faire tirer dessus par les gendarmes incarcéré
Le fou qui voulait se faire tirer dessus par les gendarmes incarcéré

TENTATIVE DE MEURTRE – Le trentenaire s’est réfugié chez lui et a tiré sur les gendarmes venus l’arrêter le 12 mai

Il a semé la panique le 12 mai dans la petite commune de Lanvollon (Côtes-d’Armor). Ce jour-là, cet homme armé de 32 ans s’est réfugié chez lui avant de tirer à plusieurs reprises sur les gendarmes venus l’arrêter. L’individu, fortement ivre, a également lancé des projectiles contenant des gaz lacrymogènes sur les policiers avant de mettre le feu à sa maison.

Le peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie de Saint-Brieuc (PSIG) a été immédiatement dépêché sur place. Touché par balles dans chacune de ses jambes, le maniaque a pu être maîtrisé avant d’être transporté à l’hôpital pour une intervention chirurgicale. Il a ensuite été pris en charge dans un établissement psychiatrique avant d’être placé en garde à vue ce lundi, a-t-on appris auprès du parquet de Saint-Brieuc.

« Une haine profonde envers la police »

Devant les enquêteurs, le trentenaire, qui avait une « haine profonde à l’égard des policiers », selon Nicolas Heitz, procureur de la République de Saint-Brieuc, « a reconnu l’intégralité des faits à l’exception de la tentative d’assassinat sur personne détenant autorité publique.” Il a expliqué s’être retiré chez lui “suite à une dépression liée à sa rupture amoureuse(…) Lire la suite sur 20minutes

Lire aussi :
Essonne : Recherché pour tentative de meurtre, il est interpellé lors d’un contrôle routier en Bretagne
Bretagne : des tags nazis découverts sur une loge maçonnique
Bretagne : Rejeté d’un bar, il tente d’incendier l’établissement et de tuer un serveur

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Réaménagement de la route Domdidier en cours d’investigation
NEXT Joelle Fiss explique son action