Un appel à plus de sévérité de la part du gouvernement pour protéger davantage les signaleurs routiers

Un appel à plus de sévérité de la part du gouvernement pour protéger davantage les signaleurs routiers
Un appel à plus de sévérité de la part du gouvernement pour protéger davantage les signaleurs routiers

Pendant que ses collègues rendaient hommage au signaleur routier décédé la semaine dernière à Saint-Roch-des-Aulnaies et qui a sauvé la vie de trois de ses compagnons, sa sœur a demandé au gouvernement d’en faire davantage pour assurer la sécurité de ces travailleurs.

Luc Poitras a perdu la vie le 21 mai dernier lorsque le camion atténuateur d’impact dans lequel il se trouvait a été heurté de plein fouet par un poids lourd sur l’autoroute 20.

A gauche au fond, le camion atténuateur de collision dans lequel se trouvait la victime. A droite, le camion qui l’a percuté de plein fouet.

Capture d’écran TVA/CIMT/CHAU

« Mon frère n’aurait pas dû être dans le camion atténuateur. Deux minutes avant l’impact, il a proposé à un collègue de le remplacer car il était plus expérimenté et son camion se trouvait à l’endroit le plus dangereux, soit le début du chantier», raconte Nadia Poitras.

« Lorsqu’il a aperçu le poids lourd, il a klaxonné pour prévenir ses trois collègues qui ont juste eu le temps de sauter dans le fossé. S’il avait décidé de sauter du camion au lieu de tirer la sonnette d’alarme, trois personnes auraient perdu la vie. Le camion de Luc a été heurté par le poids lourd, projeté à plusieurs mètres en l’air et s’est renversé à plusieurs reprises. Le coroner a confirmé qu’il est mort sur le coup, le cou cassé”, raconte M.moi Poitras.

Hommage

Ses collègues du Groupe Brunet, division de la signalisation routière, se sont rendus au km 426 de l’autoroute 20, en direction est, à 11 h ce lundi pour installer un panneau de signalisation permanent.

L’objectif est de faire de l’homme de 54 ans un homme et aussi de sensibiliser les conducteurs à l’importance du respect de la signalisation et du ralentissement sur les chantiers routiers.

Luc Poitras est décédé le 21 mai lorsque son camion atténuateur de collision a été heurté par un poids lourd.

Photo fournie par NADIA POITRAS

Au cours des 16 dernières années, 20 de ces travailleurs ont été tués.

Le gouvernement a récemment créé une Semaine nationale de sensibilisation à la sécurité des travailleurs de la route, qui aura lieu cette année du 10 au 16 juin.

La ministre des Transports, Geneviève Guilbault, a déposé une motion en ce sens le 23 mai.

« C’est une belle pensée. [la Semaine nationale]. Maismoi Guilbaut n’a offert ses sympathies ni à la famille ni au Groupe Brunet. Je suis sans voix. C’est ordinaire. Deux jours auparavant, mon frère est mort. Elle a eu l’occasion de sensibiliser les gens », insiste M.moi Poitras.

Resserrer les règles

Comme les signaleurs, elle réclame des lois plus strictes.

« N’êtes-vous pas capable de penser à la sécurité des gens ? Tu vas aller réfléchir en prison. Et j’ai appris aujourd’hui qu’un téléphone portable avait été retrouvé et que probablement mon frère en était mort. En cas d’alcool au volant, les gens sont emmenés au commissariat de police. Qu’attendons-nous pour agir ? elle demande.

Lorsque les secours sont arrivés après l’accident de son frère, la circulation a été déviée via la route 132. Mais un conducteur a alors ignoré les indications.

« Un automobiliste est passé tout droit et a presque atteint le lieu de l’accident. C’est un camion de pompiers qui s’est écarté pour l’arrêter. Quelle est la sécurité des signaleurs et des employés sur la route quand il y a une personne zélée qui se comporte ainsi ? conclut Nadia Poitras.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV SÉNÉGAL-SOCIETE-TIC / Les évolutions technologiques doivent conduire à « enseigner autrement » – Agence de presse sénégalaise – .
NEXT Pontarlier. Quelques idées de sorties dans le Haut-Doubs pour le week-end du 1er et 2 juin