Le pape soupçonné d’insulte homophobe

Le pape soupçonné d’insulte homophobe
Le pape soupçonné d’insulte homophobe

Le pape François a proféré une insulte homophobe lors d’une réunion à huis clos tout en réitérant sa position selon laquelle les prélats homosexuels ne devraient pas être ordonnés, ont rapporté lundi les journaux italiens.

Selon les quotidiens La République Et Corriere della Serale pape a déclaré devant les évêques italiens que les séminaires, appelés à former les futurs prêtres, étaient remplis de frociaginne”,,”text”:”frociaginne”}}”>frociaginneun terme insultant en italien susceptible d’être traduit en français par tapettes.

Le Vatican n’a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire.

La République basait son article sur plusieurs sources non précisées tandis que le Corriere della Sera a déclaré s’appuyer sur les déclarations de certains évêques selon lesquelles François, un Argentin, n’aurait peut-être pas perçu le caractère offensant du mot italien utilisé.

Le site Dagospia a été le premier à rapporter ces propos, qui auraient été tenus le 20 mai lors de l’ouverture de la conférence des évêques italiens.

François, âgé de 87 ans, a jusqu’à présent été loué pour sa bienveillance envers la communauté LGBTQ.

En 2013, au début de son pontificat, il déclarait notamment : Si une personne est homosexuelle et cherche le Seigneur avec bonne volonté, qui suis-je pour la juger ?

L’année dernière, François a autorisé la bénédiction des couples de même sexe, suscitant les critiques de la frange la plus conservatrice de l’Église catholique.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT Pontarlier. Quelques idées de sorties dans le Haut-Doubs pour le week-end du 1er et 2 juin