L’OMS doit décider de prolonger ou d’abandonner les négociations sur un traité sur la pandémie

L’OMS doit décider de prolonger ou d’abandonner les négociations sur un traité sur la pandémie
L’OMS doit décider de prolonger ou d’abandonner les négociations sur un traité sur la pandémie

Publié le 27 mai 2024 à 20h11 / Modifié le 28 mai 2024 à 06h37.

Il fallait voir l’effervescence qui régnait au Palais des Nations lundi à Genève à l’occasion de l’ouverture de la 77e Assemblée mondiale de la santé (AMS). Ministres de la santé, experts, ONG, tous occupés à résoudre les grands problèmes de santé mondiale. Les défis sanitaires mondiaux ne manquent pas. Mais pour l’heure, l’objet principal qui aurait dû être soumis à l’approbation de l’AMS, un traité sur la pandémie, n’a pas obtenu à temps le consensus nécessaire après de longues négociations menées dans le cadre de l’Organe intergouvernemental de négociation. Un tel instrument juridique contraignant modifierait la manière dont la planète se prépare et anticipe la réponse à une future pandémie.

Points de désaccord

Intéressé par cet article ?

Pour profiter pleinement de notre contenu, abonnez-vous ! Jusqu’au 31 mai, profitez de près de 15 % de réduction sur l’offre annuelle !

CONSULTER LES OFFRES

Bonnes raisons de s’abonner au Temps :
  • Accès illimité à tout le contenu disponible sur le site.
  • Accès illimité à tous les contenus disponibles sur l’application mobile
  • Plan de partage de 5 articles par mois
  • Consultation de la version numérique du journal à partir de 22h la veille
  • Accès aux suppléments et à T, le magazine Temps, au format e-paper
  • Accès à un ensemble d’avantages exclusifs réservés aux abonnés

Déjà abonné ?
Ouvrir une session

#Suisse

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV cet infanticide aux multiples zones d’ombre jugé douze ans plus tard
NEXT Pontarlier. Quelques idées de sorties dans le Haut-Doubs pour le week-end du 1er et 2 juin