MESSAGE FORT D’ANSOUMANA DIONE ENVERS L’ALVEIL DES MALADIES MENTAUX – .

MESSAGE FORT D’ANSOUMANA DIONE ENVERS L’ALVEIL DES MALADIES MENTAUX – .
MESSAGE FORT D’ANSOUMANA DIONE ENVERS L’ALVEIL DES MALADIES MENTAUX – .

En route vers la Journée nationale des malades mentaux errants prévue le 1er juin 2024 à Kaolack, Ansoumana Dione délivre un message fort au monde. Le président de l’Association sénégalaise de suivi et d’assistance aux malades mentaux (Assamm) appelle à davantage de considération pour les malades.

L’Association sénégalaise de suivi et d’assistance aux malades mentaux (Assamm) prépare activement la Journée nationale des malades mentaux errants prévue le 1er juin prochain. Ansoumana Dione s’est adressée au monde pour « plus de considération envers les malades. « Chers concitoyens du monde, sommes-nous réellement conscients du danger qui menace notre planète Terre, en laissant des centaines de millions de personnes livrées à elles-mêmes, sans la moindre aide, simplement parce qu’elles souffrent de maladies mentales ? Il a demandé.

Pour lui, personne n’est à l’abri de cette situation. Il estime que « s’il n’y a qu’une maladie à combattre, c’est bien celle qui touche le cerveau, cet organe très puissant qui nous différencie des autres créatures ». Cela rappelle l’adage : « L’homme est le médicament de l’homme ». Il ajoute : « Pourquoi les gens ignorent-ils leurs pairs ? Au Sénégal, en Afrique et dans le reste du monde, ces citoyens subissent une grande injustice, par manque d’assistance à personne en danger. Les moyens ne manquent pas, car il suffit simplement d’organiser une chaîne de solidarité autour de ces personnes vulnérables pour que les problèmes soient résolus rapidement », a déclaré M. Dione. Qui se dit convaincu que « seul un service gratuit peut permettre à un malade mental errant d’accéder à des soins et surtout à des médicaments pour son bien-être et la sécurité publique, d’où l’importance de l’aider sans condition ».

Au Sénégal, grâce au centre Ansoumana Dione de Kaolack, construit à Bouchra, ces malades mentaux errants bénéficient d’une prise en charge adéquate. Et beaucoup d’entre eux sont retournés dans leur famille. « Mobilisons-nous pour cette cause », déclare le président de l’Assamm.

#Sénégal

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le tracé le plus au nord de Saint-Bruno est retenu pour prolonger la route 170 – .
NEXT un point qui devrait suffire – .