Mission accomplie pour Le Pantoum ! – .

Mission accomplie pour Le Pantoum ! – .
Mission accomplie pour Le Pantoum ! – .

En effet, le Pantoum disposera d’au moins 170 000 $ une fois la campagne terminée le 20 juin puisque le Fonds Mille et Un Jeunes a promis de contribuer également 85 000 $ au projet si la campagne de financement participatif via le site The Hive atteignait son objectif. Et la campagne, prévue sur 50 jours, pourra récolter d’autres dons puisque les règles de la Ruche font qu’elle se poursuit jusqu’à la date initialement annoncée.

“Pour nous, c’est vraiment une grande bouffée d’air frais et les gens peuvent continuer à contribuer, nous avons relevé l’objectif à 100 000 $ qui était le chiffre que nous avions en tête au départ, mais nous avons préféré être plus réalistes en le fixant à 85 000 $. ” explique Émilie Tremblay, directrice générale. « Les gens de La Ruche nous conseillaient de faire la campagne sur 90 jours, mais pour nous, il était important d’avoir ces fonds en juin pour terminer nos travaux à temps.

« La campagne est allée plus vite que nous le pensions, nous avons atteint 50 % de notre objectif dans les 72 premières heures. Tout cela est dû à beaucoup de travail d’équipe.

— Émilie Tremblay, directrice générale du Pantoum

Les travaux visaient entre autres à créer une nouvelle salle de diffusion pouvant accueillir 250 personnes au rez-de-chaussée, à transformer l’ancienne salle de diffusion du troisième étage en une salle multifonctionnelle principalement utilisée pour la pré-production, à réorganiser les salles de répétition, à réparer l’ascenseur qui était en panne depuis quinze ans afin de le rendre accessible aux quatre étages du bâtiment et doubler la structure en acier afin de mieux insonoriser afin que plusieurs parties du bâtiment puissent être utilisées simultanément. Or, l’inflation et la découverte d’amiante dans les murs de l’immeuble de la rue Saint-Vallier ont fait bondir le coût des travaux de 25 %.

>>>>>>

Le Pantoum a récemment accueilli le groupe torontois Hot Garbage pour ses Nuits Psychédéliques. (Caroline Grégoire/Le Soleil)

En attente

Le Pantoum attend également l’aide du ministère de la Culture après une réunion très positive la semaine dernière. « Tout cela est crucial si nous voulons terminer les travaux en mai pour avoir les infrastructures en place et réintégrer les gens dans les locaux en septembre. Notre carnet de réservations est déjà plein et nous ne pouvons pas nous permettre de perdre des réservations de peur de perdre de l’argent », note Émilie Tremblay.

“Et avec toute la mobilisation autour de notre campagne de financement, nous avons aussi beaucoup de demandes pour nos locaux pour l’année prochaine.”

— Émilie Tremblay, à propos de l’intérêt pour les services offerts par le Pantoum

Les 170 000 $ amassés grâce au financement participatif et au Fonds Mille et ONU combinés à la somme de 50 000 $ débloquée par la Ville de Québec et aux 10 000 $ provenant de l’enveloppe discrétionnaire du ministre Jonatan Julien auront donc permis au Pantoum d’amasser près de la moitié du demi-million $. manquant pour son travail. Les demandes déposées auprès du ministère de la Culture du Québec et une demande complémentaire auprès du gouvernement canadien, qui avait déjà confirmé une aide de près de 1 million de dollars pour les travaux via Développement économique Canada et l’Espace culturel canadien, devraient permettre de compléter le budget.

La communauté artistique du Québec et de Montréal avait également grandement soutenu le Pantoum en publiant dans plusieurs médias une lettre signée par plusieurs artistes tels que Hubert Lenoir, Les Louanges, Michel Rivard, Serge Fiori, Souldia et Klô Pelgag afin de demander l’appui du gouvernement pour le Pantoum. travail. en cours.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV une ferme à Eincheville sur M6 dans “La meilleure boulangerie de France”
NEXT La municipalité de Saint-Armand en Estrie est devenue un passage prisé des migrants illégaux