Les Réunionnais découvrent le territoire avec Bel Aspect

Les Réunionnais découvrent le territoire avec Bel Aspect
Les Réunionnais découvrent le territoire avec Bel Aspect

l’essentiel
La Maison Familiale a accueilli pendant deux semaines les étudiants de la MFR La Saline à La Réunion. Des échanges riches en ambiance et en fraternité.

Ils sont arrivés de La Réunion le 14 mai et sont repartis le 28, après deux semaines entièrement consacrées à la découverte de la région et de sa culture. Les élèves de 3ème de la MFR La Saline ont été accueillis et hébergés à Bel Aspect.

Les visites ont été nombreuses, de Gaillac à Albi et Toulouse, rythmées par des visites de musées et de patrimoine, mais aussi par des animations diverses (comme une création au musée du chocolat). Pour les dix-sept garçons, trois filles et quatre accompagnateurs, c’était souvent leur premier voyage en France métropolitaine.

« Par exemple, ils ont pris le train pour aller à Toulouse. Pour eux, c’était un baptême du train» souligne Caroline Bonachera, directrice de MFR Bel Aspect. Les Réunionnais avaient emporté dans leurs bagages quelques épices et produits alimentaires qui ont soutenu le voyage. Ils l’ont partagé avec leurs invités lors d’un repas pour 90 personnes qu’ils ont eux-mêmes préparé dans la cuisine pédagogique.

Avec leurs guitares, leurs chants et leurs danses, ils ont apporté une ambiance tropicale au secteur Balitrands. La réponse de Bel Aspect a été de leur proposer un apéritif dînatoire d’adieu, avec des produits tarnais. Découverte des fritons de canard, melsats et autres cous farcis. Une fabrique de souvenirs pour les deux MFR et une question qui revient chez les étudiants de Bl Aspect.

« Madame, quand allons-nous pouvoir y aller ? », sourit Caroline Bonachera qui explique que les aides financières ne sont pas du même ordre pour les Ultramarines. La MFR Bel Aspect a tenu ses Journées Portes Ouvertes avec succès.

« Cette année, nous avons une demande équilibrée entre le secteur des services à la personne et celui de la vente, ce qui n’était pas le cas l’année dernière où le premier avait préséance » indique le directeur. La MFR, qui compte 44 salariés et 300 apprenants, affiche des taux de réussite qui facilitent l’accueil des nouveaux : 98 % pour le Brevet, 86 % pour le CAP Petite Enfance et le Bac Pro ventes en alimentation. Son réseau de maîtres de stage, présent depuis 70 ans dans la région, est également un atout précieux en matière d’alternance. Caroline Bonachera le résume : « les entreprises nous connaissent ».

#Français

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Éditorial. France-Sénégal, émancipation sans rupture
NEXT Nouveau rebondissement dans l’affaire SMS entre von der Leyen et Pfizer devant la justice belge